France – Mercredi 21/10/2020 – energiesdelamer.eu. Le projet REMORA de Segula Technologies est à nouveau récompensé.

Éolien, solaire… les énergies renouvelables intermittentes occupent une place croissante dans le mix énergétique. Dans ce contexte, comment garantir une disponibilité électrique continue ? SEGULA Technologies développé par Thibault Neu est récompensé par apporte une réponse concrète et résolument innovante avec REMORA, une solution de stockage électrique en mer. Fruit de 5 thèses, ce système breveté en 2015 repose sur une particularité : l’énergie électrique est convertie en air comprimé.

Concrètement, REMORA se compose d’une plateforme flottante d’une puissance de 15 MW et de réservoirs sous-marins atteignant une capacité de stockage de 90 MWh. L’électricité est d’abord utilisée pour pomper l’eau. Elle sert ensuite à comprimer l’air qui est maintenu sous pression dans les réservoirs sous-marins.

Au cœur de l’innovation, l’utilisation d’eau pour comprimer l’air permet d’éviter les variations thermiques et d’augmenter le rendement en restituant jusqu’à 70% (au global) de l’électricité stockée. Pour restituer l’énergie, la chaine de conversion fonctionne à l’inverse en transformant l’air comprimé en électricité.

La technologie REMORA, qui permet la compression quasi isotherme d’air pour le stockage d’énergie en mer, est développée par SEGULA dans le cadre du projet ODySEA. Financé par l’Agence de la transition écologique ADEME et labellisé par le pôle de compétitivité S2E2 Smart Electricity Cluster, ODySEA est le fruit d’une collaboration entre SEGULA Technologies et des partenaires techniques : le Cetim, IMT Atlantique et le laboratoire IREENA de l’Université de Nantes en association avec des enseignants-chercheurs de Polytech Nantes.

Cette année, le premier prototype terrestre de REMORA construit à Nantes a permis de valider les hypothèses de fonctionnement de la technologie. Les tests ont montré que l’invention fonctionne avec succès et répond aux performances attendues. Prochaine étape : la construction d’un prototype à plus grand échelle et en conditions réelles qui sera déployé en mer au large du Croisic (en Loire Atlantique). À noter, les réservoirs sous-marins ont été conçus pour favoriser le développement de la vie sous-marine et servent de refuge aux espèces végétales et animales.

Créé en 2006, le Grand Prix National de l’Ingénierie récompense chaque année des équipes ayant concouru à la conception, soit d’un produit soit d’un projet remarquable dans le domaine de l’industrie ou de la construction. Le concours a été conçu et réalisé par Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique ; la Direction générale des Entreprises (DGE) du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, et en association avec le groupe Le Moniteur.

POINTS DE REPÈRE

Segula Technologies lance l’étape « recherche de partenaire(s) » pour son projet REMORA©

 

22/09/2020 – REMORA fait partie des lauréats de l’AMI Sea-GRID lancé par Centrale Nantes, RTE et Enedis, avec le soutien de Solutions&Co, en février 2020.

 

Cahier Spécial « Recherche » à Euromaritime : CR des rencontres avec WestMed, Plan Bleu, ENSM, Segula Technologies … organisées par MerVeille Énergie

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.