Asie – Pacifique – Mercredi 21/10/2020 – energiesdelamer.eu. La capacité d’énergie renouvelable de la région Asie-Pacifique devrait connaître une croissance de 58% sur cinq ans, grâce à l’énergie solaire, indique une analyse de Rystad Energy. L’éolien offshore devrait passer à 51 GW contre 9 GW actuellement.    La capacité installée d’énergie renouvelable dans la région Asie-Pacifique devrait connaître une augmentation majeure au cours des cinq prochaines années, à 815 gigawatts (GW) en 2025 contre 517 GW cette année, selon une analyse de Rystad Energy. Le principal bénéficiaire de cette croissance sera l’énergie solaire, dont la capacité régionale doublera presque à 382 GW contre 215 GW en 2020, dépassant même la capacité installée de l’énergie éolienne terrestre bien établie.La capacité installée de l’éolien terrestre devrait également grimper, passant de 266 GW à 341 GW au cours des cinq prochaines années, tandis que l’éolien offshore devrait passer à 51 GW contre 9 GW actuellement. Enfin, la capacité de stockage, de batterie et d’électrolyseur d’hydrogène devrait passer de 26 GW à 42 GW.  La capacité d’énergie renouvelable en Asie atteindra 754 GW d’ici 2025, en hausse de 50% en cinq ans selon Rystad Energy

 

En septembre, l’analyse de Rystad Energy a révélé que l’Australie suivait une trajectoire similaire à celle de la région dans son ensemble, avec de l’électricité produite par les parcs éoliens solaires et terrestres pour dépasser la production combinée d’électricité à partir de charbon et de gaz à partir de 2026.

«La croissance des énergies renouvelables a conduit les fournisseurs de services d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et d’installation (EPCI) de la région et des chantiers de fabrication asiatiques à accélérer leurs plans de transition énergétique afin de cibler activement les marchés à faible émission de carbone et de soumissionner pour de tels contrats,» estime Lin Lin Goh, senior energy service chez Rystad Energy.

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.