France – Mardi 13/10/2020 – energiesdelamer.eu. Engie Green vient d’annoncer avoir remporté trois projets, dont un innovant, sur le domaine foncier portuaire de Nantes Saint-Nazaire Port, en région Pays-de-la-Loire dans le cadre des appels d’offres solaires lancés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Le port devient « vert »

Trois centrales solaires au sol seront implantées sur environ 15 hectares de terrains à Montoir de Bretagne, en Loire-Atlantique ; des terrains appartenant à Nantes Saint-Nazaire Port, à proximité immédiate du terminal méthanier, précise Engie Green dans un communiqué publié à cette occasion.

D’une puissance totale de 12,6 MWc (deux installations de 5 MWc et l’une de 2,6 MWc), ces parcs injecteront, dès le premier semestre 2022, leurs premiers kilowattheures renouvelables sur le réseau électrique.

Innovation technologique

L’un de ces projets, d’une puissance de 5 MWc, intègre une innovation technologique lauréate de l’appel d’offres « solaire innovant » de la CRE. Un système de prévision journalière d’irradiation solaire et de production d’électricité de la centrale par apprentissage basé sur des réseaux de neurones sera réalisé et hébergé sur les serveurs de l’entreprise Reuniwatt, spécialiste de l’observation des nuages et du rayonnement solaire, indique Engie Green.

Dans un premier temps, les données seront établies sur la base de celles fournies par une station météo autonome implantée pendant deux ans sur le site photovoltaïque, puis elles seront fournies « grâce à l’apprentissage des réseaux de neurones ». « Ce système innovant basé sur la prédiction court terme permettra ainsi de contribuer à la stabilité du réseau électrique français. »

Le démarrage du chantier est prévu à l’automne 2021, indique le communiqué d’Engie Green. L’investissement, porté intégralement par Engie Green s’élève à quelque 10 millions d’euros.

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.