France – Danemark – Turquie – Mardi 22/09/2020 – energiesdelamer.eu. Le Wind of Hope, second des deux navires d’assistance aux champs éoliens de Louis Dreyfus Armateurs (LDA) commandés et affrétés à long terme par Ørsted a été mis à l’eau, hier le 21 septembre, au chantier turc Cemre où il avait été construit.

 

Ce navire dit SOV – qui permet de loger 64 techniciens d’entretien des éoliennes en mer – est le sistership du Wind of Change en exploitation. Le Wind of Hope sera exploité, également sous pavillon français Rif, sur le champ « Hornsea Two » .

 

 

Le Wind of Hope devrait arriver en 2021 sur les installations d’exploitation et de maintenance de la côte Est d’Ørsted au port britannique de Grimsby.

 

Le navire sera exploité à partir du parc éolien offshore Hornsea Two, pouvant accueillir jusqu’à 64 techniciens qui assureront l’entretien et la maintenance des éoliennes et un équipage supplémentaire du navire.

 

Morten Holm, responsable des opérations pour Hornsea Two chez Ørsted, a expliqué le mode de fonctionnement: «Les techniciens passeront deux semaines à bord de ce navire tout en travaillant au large».

 

D’une longueur totale de 84 m, le SOV est deux mètres plus grand que les nouvelles pales Hornsea Two qui ont été fabriquées localement dans l’usine de pales de Siemens Gamesa à Hull.

 

Kamil Beffa, directeur général adjoint de Louis Dreyfus Armateurs, a ajouté: «Nous atteignons un tournant dans la construction de ce deuxième SOV dédié au parc éolien d’Ørsted Hornsea Two. Cela signifie beaucoup pour notre stratégie de solutions industrielles marines en tant que partenaire du leader danois de l’énergie éolienne Ørsted. C’est également un engagement passionnant en faveur des énergies propres et renouvelables et de notre concentration continue sur la sécurité et l’empreinte environnementale avec des conceptions de navires innovantes.

 

L’équipement passerelle

 

Une passerelle à mouvement compensé permet aux techniciens de marcher pour travailler du navire directement sur la pièce de transition de la turbine à laquelle ils doivent accéder, tandis que l’hélipontage à bord permet des transferts efficaces de l’équipage et du fret.

 

Les principales spécifications du navire sont :

 

Longueur: 84,00 m

Largeur: 19,40 m

Profondeur: 7,00 m

Tirant d’eau: 5,00 m

Propulsion: Diesel-électrique, positionnement dynamique DP2

Hébergement: Capacité de 90 personnes dont jusqu’à 64 techniciens d’éoliennes.

 

Spécifications de transfert du navire:

 

  • Un bateau fille d’une capacité de 8 techniciens et 1 tonne de cargaison
  • Une passerelle à compensation de mouvement (portée d’environ 19 m)
  • Une grue à compensation de mouvement (1 tonne à 23 m)

 

POINTS DE REPÈRE

 

09/02/2017 – Louis Dreyfus Armateurs (LDA) a signé un accord le 7/02/2017 avec Dong Energy Wind Power A/S (devenu Ørsted  aprèsson changement de nom) pour la mise à disposition d’un navire de maintenance de champ éolien offshore.

 

 

 

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.