France – Mardi 22/09/2020 – energiesdelamer.eu. La France s’est fixée un objectif de neutralité carbone en 2050. La PPE publiée en avril fixe les objectifs de transition énergétique du pays jusqu’en 2028. Le texte prévoit que la capacité de l’énergie éolienne augmente de 45% d’ici 3 ans. Or, avec seulement 1 337 MW raccordés en 2019, la capacité éolienne installée doit s’accélérer. La France vise, sur la prochaine décennie, un rythme d’installation de capacité éolien terrestre à 2 000 MW par an afin atteindre l’objectif de 34 GW de capacité cumulée raccordée en 2028.

Les capacités de l’éolien en mer doivent aussi croître à un rythme soutenu. Pour atteindre les objectifs de la PPE, près de 1 000 MW de capacités doivent être attribuées par le biais d’appels d’offres, chaque année d’ici à 2024, jusqu’en 2028.

Le respect de ce calendrier est impératif pour soutenir la politique de la transition énergétique du pays. Or, la crise sanitaire et ses impacts économiques vont engendrer des retards dans la mise en service des nouveaux projets, rappelle Nicolas Wolff, Président de France Energie Eolienne, et Cécile Maisonneuve-Cado, Présidente de la Commission Industrie

En Europe, la puissance éolienne raccordée totale à fin 2019 est de 205 GW dont 183 GW sur terre et 22 GW en mer. Cette puissance raccordée a permis de produire 417 TWh d’électricité en 2019 et de couvrir 15 % des besoins totaux en électricité de l’Europe.

La progression des installations éoliennes a augmenté en Europe de 15,4GW en 2019. C’est 27% de plus qu’en 2018 mais 10 % de moins que le record de 2017.

Trois pays ont dépassé 2 GW de capacité éolienne raccordée en 2019 en Europe : Le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Allemagne.

Le Royaume-Uni est en tête en termes de capacité raccordé, avec 2393 MW raccordés en 2019 dont 1764 MW de capacité offshore. L’Espagne est en deuxième position avec 2 319 MW de capacité onshore exclusivement.

L’Allemagne est le troisième pays européen avec 2 189 MW raccordés en 2019. La Suède et la France complètent le classement des pays les plus dynamiques en Europe avec respectivement 1 588 MW et 1 336 MW de nouvelles capacités installées en 2019.

La France demeure au quatrième rang européen par sa puissance éolienne totale raccordée, avec 16,6GW, loin derrière l’Allemagne qui garde sa première place européenne avec un parc raccordé de 61,4 GW. L’électricité éolienne en France a par ailleurs couvert 7,2 % de la consommation en 2019.

Sources : WindEurope, « Wind energy in Europe in 2019 ̧, 2020, RTE Bilan électrique 2019, FEE

 

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.