Allemagne – Lundi 21/09/2020 – energiesdelamer.eu. Nezzy² a été testé avec succès sur un plan d’eau à Hymendorf, entre Bremerhaven et Cuxhaven, est maintenant testé en mer Baltique. En raison de l’absence de vagues et de courants sur le plan d’eau, le mouvement face au vent de Nezzy² a pu être étudié de manière isolée. Les essais, qui ont duré deux mois, ont été un succès.

Aujourd’hui, la turbine flotte à 650 m au large du port de Vierow, où elle est ancrée. Après approbation par l’autorité responsable, les deux sociétés examineront les performances de l’éolienne flottante dans des conditions de vent et de vagues. Si les essais en mer Baltique réussissent, une version grandeur nature de Nezzy² sera mise à l’épreuve en Chine à la fin de 2021 ou au début de 2022.

Nezzy2 est un prototype de 18 mètres de haut et à l’échelle 1:10 testé par EnBW et aerodyn engineering, société d’ingénierie du nord de l’Allemagne.

L’éolienne flottante Nezzy² se compose de deux turbines soutenues par une fondation flottante semi-submergée en forme de « Y » horizontal. La fondation flottante s’aligne d’elle-même par la force du vent et est reliée par six câbles à des ancres sur le fond marin. Les deux turbines sont montées sur deux mâts disposés en biais au centre de la fondation. Ces mâts sont reliés entre eux et à la fondation par des haubans. Le modèle à l’échelle 1:10 mesure près de 20 mètres de haut jusqu’à l’extrémité de la pale et a un tirant d’eau d’environ 1,5 mètre. Le prototype est testé dans deux variantes de rotor : à deux et trois pales.

A droite, photo prise sur le plan d’eau.

Dr Hannah König, est le responsable des technologies éoliennes et marines chez EnBW. «Nous testons Nezzy² en partenariat avec aerodyn car il rassemble une gamme d’innovations techniques.» EnBW elle-même envisage de déployer des éoliennes flottantes dans ses futurs projets: «La France est surtout un marché attractif pour nous avec notre filiale Valeco» qui était présent lors de FOWT2020 qui s’est tenue à Marseille, début décembre.

Aerodyn a déjà testé avec succès un modèle prédécesseur à l’échelle 1: 10 avec une seule turbine dans la mer au large du Japon en 2018. Nezzy², son successeur, possède deux rotors et a jusqu’à présent été testé à l’échelle 1:36 dans un canal de vagues artificielles à Cork, en Irlande. «Nous sommes convaincus que Nezzy² permettra à l’industrie éolienne offshore internationale de générer de l’énergie éolienne en mer de manière encore plus rentable à l’avenir.

Chez EnBW, nous avons trouvé un partenaire pour notre test avec dix ans d’expérience dans la construction et l’exploitation de parcs éoliens offshore », déclare Sönke Siegfriedsen, directeur général d’Aerodyn.

© EnBW / aerodyn / Jan Oelker

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.