ademe logo

 

 

France – Jeudi 11/05/2020 – energiesdelamer.eu. L’ADEME accompagnera tous les territoires, quelle que soit leur taille, et contribue à la cohésion territoriale, et avec Bpifrance au plan d’accélération de la transition écologique des TPE-PME.

 

 

 

Le 5 juin, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a lancé avec l’ADEME présidé par Arnaud Leroy et Bpifrance dirigé par Nicolas Dufourcq un plan global d’accélération de la transition écologique des TPE-PME.

Plusieurs mesures doivent permettre à diagnostiquer, financer et accompagner la transition de ces entreprises. Zoom sur 5 actions co-portées par l’ADEME présentés dans un communiqué de presse :

  • Deuxième promotion de l’Accélérateur Transition Energétique en 2021

L’ADEME et Bpifrance ont lancé en octobre 2019 une première promotion de l’Accélérateur Transition Énergétique, déployée dans le cadre du Comité Stratégique de Filière « Industries des Nouveaux Systèmes Energétiques » du Conseil national de l’industrie (CNI), dont des instituts de recherche publics et privés de qualité (CEA, CNRS, IFP EN, INES, IPVF, IFREMER, France Energies Marines (FEM), BRGM) font partie ainsi que des grands groupes de l’énergie et des équipements. Dès 2021, une seconde promotion sera déployée, afin de poursuivre l’accompagnement du développement de la filière.

 

  • Dispositif « Diag Eco-flux »

Ce dispositif met à disposition des PME industrielles, de restauration, de distribution, de l’hôtellerie et de l’hébergement, et d’artisanat, l’expertise de bureaux d’études experts en optimisation de flux (énergie, eau, matières et déchets) afin d’identifier des pistes d’économie concrètes et mesurables. L’objectif est d’accompagner l’entreprise dans la mise en œuvre de ses actions vers la transition écologique. La distribution du « DIAG ECO-FLUX » pour les PME de plus de 20 salariés, s’appuiera sur le réseau BpiFrance. Pour les établissements de moins de 20 salariés, le dispositif, porté par l’ADEME en partenariat avec les CCI et CMA, permettra aux entreprises d’avoir également accès à un diagnostic.

 

* Voir les chiffres clefs dans Points de repère à la fin de l’article

 

  • Prêt vert ADEME-Bpifrance

Pour financer les actions préconisées par le « DIAG ECO-FLUX » ou d’autres projets accompagnés par l’ADEME, ce nouveau prêt vert, garanti et bonifié grâce au concours financier de l’ADEME, a pour objectif de cofinancer les programmes d’investissement de TPE, PME et ETI visant à maîtriser et diminuer les impacts environnementaux des procédés.

  • Déploiement d’un Accélérateur de transition

Ce nouvel accélérateur, vise à accompagner des entreprises de tous secteurs d’activité dans la conduite de projets de transition bas carbone. L’ambition du programme est d’engager la transition tout en sécurisant le développement de l’entreprise, en épaulant le dirigeant dans la revue de la stratégie et du modèle d’affaires de son entreprise afin de poser les bases de sa trajectoire bas carbone. Au cours du programme, les dirigeants se familiariseront avec la méthodologie ACT (Assessing low Carbon Transition). L’ADEME soutiendra dès 2020 l’évaluation ACT d’une trentaine d’entreprises volontaires dans les secteurs de la production d’électricité, construction automobile, commerce de détails et le bâtiment.

  • Appel à projet sur l’intégration de matières plastiques recyclées

Un nouvel appel à projets ORPLAST, doté d’une enveloppe comprise entre 15 et 30M€, permettra de soutenir financièrement l’intégration de matières premières recyclées.

« Entrepreneurs, préparer votre transition écologique c’est gagner en résilience, et faire des économies ! L’ADEME, agence de la transition écologique, accompagne les entreprises qui souhaitent agir avec des outils et des financements adaptés à leurs besoins, ainsi qu’à travers des partenariats avec les chambres consulaires et les organisations professionnelles. Ce plan auquel nous sommes fiers de contribuer aujourd’hui met l’accent sur les PME et les chefs d’entreprises qui jouent un rôle primordial dans la vie du pays, sa transition, et dans les emplois liés au défi écologique qui s’annoncent. » Président-directeur général Arnaud Leroy

Ici : Retrouvez l’ensemble des mesures sur le site du ministère 

 

Par ailleurs, le conseil d’administration de l’ADEME qui s’est tenu il y a une semaine, le 04/06/2020 a validé la convention de coordination avec l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) dont le décret paru au Journal officiel, le 19 novembre 2019 et qui est dirigé depuis le 1er janvier par Yves Le Breton, commissaire général à l’égalité des territoires. Cette convention précise et organise la contribution de l’ADEME aux programmes nationaux de l’ANCT, à sa contractualisation avec les territoires et à l’accompagnement sur-mesure des collectivités. Elle définit en outre le fonctionnement coordonné entre les deux agences au bénéfice de l’accélération de la transition écologique dans les collectivités.

Le conseil d’administration a, par ailleurs, validé le soutien à 11 projets d’envergure dans les territoires, totalisant plus de € 373 millions d’investissements :

  • Le développement de trois écosystèmes de mobilité hydrogène massifs sur les territoires de Montpellier Métropole (aide de 7,4 M€), Dijon Métropole (aide de 8,6 M€) et en Ile-de-France (aide de 11,3 M€) qui permettront de déployer plus de 50 bus et 500 véhicules légers à usage professionnel ;
  • La construction de quatre unités de valorisation énergétique de combustibles solides de récupération (CSR), la création et l’extension de réseaux de chaleur, un projet de géothermie à Vélizy-Villacoublay (Yvelines, 6 M€);
  • Un contrat d’objectif EnR avec la communauté d’agglomération Lannion-Trégor (Côtes-d’Armor, 7 M€.

 

* Chiffres Clefs Etude sur les entreprises témoins du diagnostic eco-flux mise en ligne avec l’autorisation de l’ADEME.

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab