Europe – Lundi 25/05/2020 – energiesdelamer.eu. Huit entreprises leaders du secteur des renouvelables*, accompagnées par les organisations représentatives européennes du solaire, SolarPower Europe et de l’éolien, WindEurope, ont lancé le 25 mai une initiative conjointe « Choose Renewable Hydrogen ».

 

 

Les signataires avaient adressé le 22 mai, une lettre ouverte à Frans Timmermans, Vice-Président et commissaire en charge de la stratégie climatique de l’Union Européenne, pour demander à la Commission européenne de faire les bons choix pour la prochaine stratégie européenne d’intégration des systèmes énergétiques et de l’hydrogène, en exploitant tout le potentiel de l’électricité renouvelable pour décarboner totalement l’Europe.

Les entités soulignent le rôle crucial des énergies renouvelables pour assurer une reprise économique saine, conformément au « Green Deal » européen. Dans cette lettre ouverte à Frans Timmermans, elles précisent que « la décarbonation du secteur de l’électricité par une plus grande utilisation des énergies renouvelables, associée à l’électrification du reste du système énergétique et à l’efficacité énergétique, sera le moteur de la transition propre. »

 

L’initiative insiste pour que, dans le contexte de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de ses implications économiques, l’Europe donne la priorité aux moyens les plus efficaces, durables et rentables de décarboner son économie. Le recours à l’électrification sera le principal moyen de décarboner le chauffage et le transport routier, et quelque 60% de l’énergie finale consommée pourrait entrer dans ce cadre, mais il existe d’autres secteurs difficiles à faire passer à l’électricité, comme certaines industries lourdes, le transport routier longue distance, l’aviation et le transport maritime, où le recours à l’électricité en direct est plus difficile.

 

L’hydrogène renouvelable (produit à partir de renouvelables) jouera ici un rôle clé en tant que solution la plus rentable et la plus durable pour une décarbonation totale, insiste l’initiative.

L’hydrogène produit en Europe au moyen d’électrolyseurs alimentés par de l’électricité 100% renouvelable, comme le solaire et l’éolien (dont l’éolien en mer), n’entraîne aucune émission de gaz à effet de serre ni aucune autre pollution, accroît la sécurité énergétique de l’UE et, lorsqu’il est produit par des énergies renouvelables raccordées au réseau, présente une forme optimisée de couplage avec les autres secteurs de l’économie.

 

Dans un communiqué publié à cette occasion, Aurélie Beauvais, PDG par intérim de SolarPower Europe, indique : « Les technologies des énergies renouvelables sont prêtes à former l’épine dorsale du « Green Deal » européen. Elles sont compétitives sur le plan des coûts, très évolutives et peuvent fournir des solutions entièrement durables en matière d’hydrogène pour réaliser le dernier kilomètre de la décarbonation de l’Europe. Les prochaines « Stratégie d’intégration des systèmes énergétiques » et « Stratégie pour l’hydrogène propre » seront essentielles pour définir les bonnes voies de décarbonation pour l’Europe : elles doivent s’appuyer sur l’immense potentiel de l’électricité renouvelable, qui renforcera l’intégration sectorielle, créera des millions d’emplois et fournira l’hydrogène durable nécessaire pour moderniser et décarboner les industries européennes ».

 

De son côté, Giles Dickson, PDG de WindEurope, déclare : « Les énergies renouvelables représentent aujourd’hui près de la moitié de notre électricité. Mais l’électricité ne représente qu’un quart de notre consommation totale d’énergie. Le reste est essentiellement d’origine fossile et moins efficace que l’électricité. Nous devons électrifier autant que possible cette autre énergie. L’énergie éolienne sera la clé du succès : la Commission européenne et l’AIE prévoient qu’elle représentera la moitié de l’électricité européenne d’ici 2050. Mais nous ne pouvons pas tout électrifier. Certains processus industriels et certains transports lourds devront fonctionner au gaz. Et l’hydrogène renouvelable est le meilleur gaz. Il est totalement propre. Il sera abordable, les énergies renouvelables étant si bon marché aujourd’hui. Et ce sera une énergie fabriquée en Europe qui créera des emplois et de la croissance en Europe. L’hydrogène dans le plan de relance ? Oui, mais faites-en de l’hydrogène renouvelable ! »

 

 

* Akuo Energy, BayWa r.e., EDP, Enel, Iberdrola, MHI Vestas, SolarPower Europe, Ørsted, Vestas and WindEurope