Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

 greendealpacteverteuropéen

 

 

Europe – Lundi 25/05/2020 – energiesdelamer.eu. L'UE «organisera 15 GW d'appels d'offres pour les énergies renouvelables au cours des deux prochaines années dans le cadre d'une relance verte de € 75 milliards» et le transport maritime serait concerné. C'est 15 GW vont-ils s'intégrer ou s'ajouter au Green Deal ? Est-ce que la proposition "Choose Renewable Hydrogen" sera intégrée ?

 


Le soutien profiterait à la production d'électricité par l'éolien, le solaire et l'hydrogène propre pour stimuler la reprise économique liée à l'impact Covid sur les pays européens.

 

La Commission européenne prévoit de mettre 15 GW d'appels d'offres d'énergies renouvelables au cours des deux prochaines années pour un coût de 25 milliards d'euros ($27,25 milliards), selon un «document de travail» divulgué révélant ses plans de relance économique verte liés à Covid.

Un montant supplémentaire de € 10 milliards serait mis à disposition via la Banque européenne d'investissement (BEI) pour accroître la production d'énergies renouvelables des États membres, indique le document, publié par le site Euractiv. 

Dans le cadre du Green Deal, la Banque européenne d'investissement devrait, quant à elle, porter à 50% la part de ses investissements dédiés au climat d'ici à 2025. La BEI avait annoncé le 14 novembre 2019 l’arrêt des fiancements aux énergies fossiles à partir de 2022.

 
La Commission a également l'intention de dépenser € 5 à 30 milliards pour soutenir la construction d'un million de tonnes de production d'hydrogène propre d'ici 2030 - soit du H 2 vert à partir d'énergies renouvelables, soit de l'hydrogène bleu via le gaz naturel avec capture et stockage de carbone (CSC) - qui être subventionné par le biais d'un programme pilote de «contrats carbone pour la différence». Le 20 mai dernier, selon le commissaire européen à l'énergie, Kadri Simson, le prochain document de stratégie de l'UE sur l'hydrogène de la Commission européenne examinera comment stimuler la demande dans une série de secteurs, notamment l'industrie lourde et les transports.

 

Ceci est décrit comme «similaire aux systèmes d'appels d'offres pour les énergies renouvelables, [qui] pourraient payer la différence entre [le] prix d'exercice du CO 2 et [le] prix réel du CO 2 dans l'ETS [système d'échange de quotas d'émission] pour combler l'écart de coûts entre hydrogène conventionnel et décarboné ».

 

Un montant supplémentaire de €10 milliards de «prêts principalement» de la BEI serait investi dans des infrastructures propres d'électricité et d'hydrogène, y compris des liaisons au réseau éolien offshore, des infrastructures de captage et de stockage d'hydrogène et de carbone «y compris des sites de stockage» et l'adaptation des réseaux de gaz naturel pour « gaz à faible teneur en carbone », ce qui signifie très probablement de l'hydrogène propre.

 

De plus, € 1,3 milliard  iraient au programme de partenariat pour l'hydrogène propre de l'UE, qui vise à rapprocher les camions à hydrogène et le transport maritime de la viabilité commerciale. Ce programme pourrait aider le transport maritime qui doit inclure la limite de la teneur en soufre selon la recommandation de l’OMI mise en place par Organisation internationale de normalisation (ISO), la norme ISO PAS 23263 : 2019 Petroleum products — Fuels (class F) — Considerations for fuel suppliers and users regarding marine fuel quality in view of the implementation of maximum 0,50 % sulfur in 2020.

Une stratégie européenne à plus long terme sur l'hydrogène et une stratégie d'intégration des systèmes énergétiques devraient être dévoilées en juin, ajoute le document.

 

Le plan de relance écologique européen complet devrait être dévoilé par la Commission européenne le 27 mai. Est-ce que ce plan prendra déjà en compte l'initiative « Choose Renewable Hydrogen », lancée conjointement par 10 entreprises de l'énergie et deux associations professionnelles "Akuo Energy, BayWa r.e., EDP, Enel, Iberdrola, MHI Vestas, SolarPower Europe, Ørsted, Vestas and WindEurope ? " 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/