Royaume-Uni – Mercredi 22/01/2020 – energiesdelamer.eu. SSE a annoncé le début des travaux à terre pour le projet de 3,6 GW de parcs éoliens Dogger Bank près d’Ulrome, un village côtier de l’East Riding of Yorkshire, en Angleterre.

 

Les parcs éoliens de Dogger Bank – «le plus grand parc éolien offshore au monde» selon SSE – seront composés de trois sites offshore de 1,2 GW: Creyke Beck A, Creyke Beck B et Teesside A.

Le projet est une joint-venture entre SSE Renewables et le norvégien Equinor.

Les parcs devraient utiliser l’éolienne Haliade-X 12 de GE. Selon SSE, le projet aura la capacité de produire suffisamment d’énergie renouvelable pour plus de 4,5 millions de foyers par an. https://www.energiesdelamer.eu/publications/105-eolien/5977-equinor-et-sse-renewables-misent-sur-haliade-x-pour-dogger-bank

 «Donner le premier coup de « bêche » dans le sol est une étape importante pour tout projet, mais pour ce qui sera le plus grand parc éolien offshore au monde, c’est un moment majeur pour un projet qui a déjà plus d’une décennie en cours de réalisation», Steve Wilson , qui est directeur général de Dogger Bank Wind Farms, a déclaré dans un communiqué.

Le Royaume-Uni est un acteur majeur dans le secteur de l’éolien offshore. Il abrite des projets tels que l’installation Walney Extension de 659 mégawatts, en mer d’Irlande, qui a été officiellement inaugurée en 2018.

L’Europe dans son ensemble abrite un important secteur éolien offshore. Selon l’organisme industriel WindEurope, 409 éoliennes ont été connectées au réseau en 2018. La taille moyenne des éoliennes offshore en 2018 était de 6,8 MW, ce qui représente une augmentation de 15% par rapport à 2017.

 

Points de repère

 

1er/10/2019 – GE Renewable Energy a été retenu par Equinor et SSE Renewables pour fournir des éoliennes Haliade-X de 12 MW destinées au projet global « DoggerBank » de 3600 MW.