Pays-Bas – Mercredi 27/12/2017 – energiesdelamer.eu. Partie 1/2 – Eric Wiebes, ministre hollandais des Affaires économiques et du Climat a déclaré jeudi 21 décembre, que plusieurs entreprises avaient soumissionné des offres pour le premier parc éolien offshore « zéro subvention » au monde.

Le suédois Vattenfall et le norvégien Statoil ont déclaré avoir pris part à l’appel d’offres du Hollandse Kust Zuid, où seules les offres ne nécessitant aucun soutien de l’État ont été acceptées.

 

En effet, l’appel d’offres néerlandais fait suite aux enchères allemandes, où Orsted et EnBW avaient soumis des offres sans précédent, ne demandant pas de subventions, en plus du prix de gros de l’électricité.

 

Orsted n‘a pas soumissionné

 

Orsted a donc décidé de ne pas faire d’offre “zero subsidy” aux Pays-Bas considérant le projet comme moins attrayant que le projet allemand, a indiqué a déclaré Martin Neubert, chief strategy officer at the wind power division.

 

Une des raisons serait que la date de mise en service du projet allemand en 2024 lui permettrait d’utiliser la prochaine génération de mégaturbines, ce qui réduira les coûts, alors que cela ne sera pas le cas pour le projet néerlandais de 2021 car elles ne seront pas prêtes à temps. « Nous n’avions pas de visibilité pour l’appel d’offres néerlandais a ajouté Orsted à moins de spéculer sur les prix de l’électricité »

 Grafiek ROE II EDM 26 12 017

 

 

Le sous comité des finances de la Netherlands Wind Energy Association (NWEA) membre de Wind Europe a fait le diagramme ci-dessus.

Karen Kooi-de Bruijne, montre que ce diagramme est fait avec les points de départ utilisés par l’Energieonderzoek Centrum Nederland – ECN- pour calculer le sommet non rentable d’un parc éolien dans la classe de vent I (vitesse moyenne du vent supérieure à 8 m / s). Il indique que le rendement réel des capitaux propres d’un parc éolien moyen dans les régions venteuse s’élève en moyenne à 4,7%, et donc à 14,5%.

« En effet, les éléments de coûts tels que les coûts de développement et les coûts environnementaux ne sont pas pris en compte par ECN dans le calcul du sommet non rentable. Pour un projet éolien moyen dans une zone éolienne, les entreprises d’énergie éolienne ont donc un rendement de 4,7% de leur propre capital pour supporter le risque non négligeable ».

Les majors pétrolières telles que Statoil investissent dans l’éolien offshore

 

L’industrie éolienne a connu une concurrence accrue sur le marché mature en Europe, y compris de majors pétrolières telles que Statoil qui cherchent à se diversifier.

Les développeurs prêts à construire et à exploiter des subventions OWF sans subvention

Les entreprises sont prêtes à commencer la construction et l’exploitation de la Hollandse Kust Zuid I & II sans subvention gouvernementale, a annoncé Netherlands Enterprise Agency (RVO) après la clôture de la période de soumission des offres sans subventions le 21 décembre.

 

Points de repère

 

18/12/2017 – Vattenfall a décidé de participer à l’appel d’offres éolien offshore situé dans la partie néerlandaise de la mer du Nord, le «Hollandse Kust Zuid». C’est le premier appel d’offres non subventionné dans le monde.

 

18/12/2017 – Le dossier de l’appel d’offres est à lire dans les archives de la rubrique « Dossiers spéciaux »

Pour rappel, l’appel d’offres a été mis en place de manière à recevoir essentiellement des offres de subvention zéro avec des entreprises en concurrence uniquement pour un permis de concession. S’il n’y avait pas eu de demandes ou si les développeurs avaient déposé des demandes non admissibles, l’appel d’offres aurait été lié à un second tour qui serait basé sur les subventions.