Zwijndrecht – Belgique (U.E) – Lundi 06/07/2015 – Energies de la mer – Premier contrat à l’export et bouffée d’oxygène pour les équipes de l’usine Alstom à Saint-Nazaire, la Région des Pays de la Loire, le port de Saint-Nazaire et un an pour sortir les premières turbines.

 

Alstom, DEME et Merkur Offshore ont signé un contrat pour la livraison et l’installation de 66 turbines éoliennes offshore Haliade de 6MW. Le contrat BoP (Balance of Plant) pour la construction du parc éolien de Merkur Offshore, inclus la livraison et l’installation de 66 éoliennes offshore Alstom Haliade 150-6MW. Alstom a également signé un contrat d’entretien et de maintenance de longue durée. Les 66 Haliade 150-6MW d’Alstom seront installées par DEME.

Le Merkur Offshore de 400 MW est situé à 45 km au nord de Borkum dans la mer du Nord. Il sera construit et exploité par la société Merkur Offshore qui a reçu toutes les autorisations nécessaires et dispose d’une connexion électrique sécurisée. Sa construction débutera en 2016 et sera réalisée par GeoSea (groupe DEME).

Carte d’identité du Merkur Offshore

Le 17/06/2015 dernier, DEME et Windreich ont uni leurs forces pour le développement du projet éolien offshore « Merkur Offshore » MEG I. DEME Concessions Wind NV « DEME » et Windreich Group « Windreich » ont signé un accord de coopération entre DEME et Windreich.

Selon les termes de cet accord, Windreich a transmis les droits de projet MEG I à la société Merkur Offshore GmbH, la nouvelle société chargée de la construction et de l’exploitation du projet. Celle-ci est détenue par les partenaires DEME et Windreich. DEME et Windreich ont également convenu que le projet porte désormais le nom de Merkur Offshore.

DEME apporte des financements et l’expertise de GeoSea dans le domaine de la construction et l’installation de parcs éoliens en mer. GeoSea agira en tant que “general contractor” pour l’installation de Merkur Offshore.

Merkur Offshore, jusqu’ici baptisé MEG I, est situé à environ 45 km au nord de Borkum dans la zone économique exclusive allemande de la mer du Nord. La combinaison de fonds marins adaptés à l’une des ressources éoliennes parmi les plus puissantes et fiables au monde fera du Merkur Offshore l’un des plus grands parcs éoliens d’Allemagne en mer du Nord et contribuera de manière significative aux plans de transition énergétique de l’Allemagne.

Au départ, le projet Merkur Offshore était développé par Windreich par le biais d’une société de projet. En mars 2015, DEME a annoncé son implication dans ce projet. Depuis lors, l’équipe du Merkur Offshore a intégré 20 ‘package managers’, négociateurs de contrat et spécialistes financiers. L’équipe de projet est placée sous la direction de Holger Grubel de la société ONP Management (il était directeur des projets Dan Tysk et Sandbank de Vattenfall) et de Michael van der Heijden d’Amsterdam Capital Partners (chargé de réaliser le bouclage financier du parc éolien Gemini de 600 MW).

Les acteurs industriels et de services

Jérôme Pécresse, président d’Alstom Renewable Power. Alstom avait acquis les activités de recherche en Allemagne, soit une quinzaine de personnes. Le contrat Merkur Offshore est le premier projet éolien offshore mené par Alstom en Allemagne, « un événement particulièrement important pour l’évolution de nos activités en Allemagne et en Europe du Nord».

Alain Bernard, Administrateur et Directeur-Général du groupe DEME: «La combinaison de fonds marins favorables à l’une des ressources éoliennes parmi les plus puissantes et fiables au monde fera du Merkur Offshore l’un des plus grands parcs éoliens d’Allemagne en mer du Nord et contribuera de manière significative aux plans de transition énergétique de l’Allemagne et aux objectifs européens en matière d’énergie propre.»

Luc Vandenbulcke, Administrateur Délégué de GeoSea, avait ajouté lors de l’accord entre Merkur Offshore et DEME : « Cela constitue une étape importante en préambule de la construction de ce projet; les travaux devraient démarrer vers la mi-2016. Depuis la récente finalisation de l’acquisition des actifs de Hochtief, «GeoSea est bien placée pour mener à bien la construction du projet Merkur Offshore».

Points de repère

Usine Alstomdece2014Alstom: L’éolienne offshore Haliade 150-6MW à entraînement direct possède un rotor de 150 m de diamètre. Le premier prototype d’Haliade a été installé à terre en 2012 sur le site du Carnet du grand Port maritime de Montoir Saint-Nazaire, suivi de la première installation pilote offshore dans le parc éolien de Belwind, 06/04/2015 ICI. Le 25/01/2015, Haliade avait obtenu la certification DNV-GL ICI. Cette étape était la condition préalable à l’exploitation commerciale d’Haliade. «Il s’agit du plus important contrat éolien offshore signé par Alstom hors de France sur un marché clé, qui intervient après avoir décroché la construction du premier parc éolien offshore aux États-Unis pour cinq éoliennes offshore. En Allemagne, Alstom compte un effectif de 7600 personnes qui travaillent sur 23 sites dans les domaines de la production et la transmission d’électricité ainsi que le transport ferroviaire. Le 19/09/2014 Alstom a acquis les activités de recherche de Samsung Heavy Industries (SHI) à Hambourg ICI. L’inauguration de l’usine Alstom à Montoir-Saint-Nazaire s’est déroulée le 03/12/2014 ICI.

DEME Windreich Join Forces for Merkur Offshore 2Le groupe DEME (Belgique) a participé à la construction de nombreux parcs éoliens offshore à grande échelle en Europe : Alpha Ventus, EnBW Baltic 2 et le parc éolien de Trianel West Borkum II dans les eaux territoriales allemandes, Westermost Rough et West of Duddon Sands au Royaume-Uni, les parcs de Walney et d’Ormonde en mer d’Irlande et les parcs éoliens C- Power et Northwind au large de la côte belge. 

01/04/2015 – DEME Concessions donne le coup d’envoi pour MEG1 ICI

GeoSea travaille actuellement sur plusieurs projets de parcs éoliens offshore tels que Godewind en Allemagne et l’extension du parc éolien de Kentish Flats au Royaume-Uni. Le groupe possède une large flotte de navires spécialisés dont les navires jack-up offshore à fort tonnage Innovation, Neptune, Goliath et Thor et les navires fallpipe Flintstone, Rollingstone et Seahorse.

24/06/2015 – La Région Pays de la Loire, est particulièrement impliquée dans le développement des EMR ICI. Christophe Clergeau “se réjouit de ce contrat”. Dans un autre secteur de la filière EMR, il avait cosigné avec Aymeric Seassau le 17/04/2015 dernier, une tribune à propos de STX France pour que le gouvernement français accélère le lancement du 3è appel d’offre ICI

02/07/2015 : A quelques mois de la COP21, le gouvernement Merkel a décidé de fermer une partie de ses centrales électriques à charbon afin de réduire ses emissions de gaz à effet de serre. Sigmar Gabriel, ministre de l’économie a proposé aux industriels plusieurs solutions pour accélérer le processus, propositions qui sont accueillies avec peu d’enthousiasme et d’après les acteurs des centrales pourraient avoir un impact sur près de 100.00 emplois.