Paris – France (U.E) Mercredi 25/06/2014 – Energies de la mer – par BB

A retrouver sur Energies de la mer : Channel-Mor un programme INTERREG, Bouygues – Alstom – Etat : le feuilleton continue, sur mer-veille.com : Le Houlomoteur prend son départ : une revue de 4 projets dans le monde



Channel-Mor

La manifestation du cluster Channel-Mor (Marine Offshore Renewables) se tient le 26/06/2014, mais a débuté de manière informelle dès aujourd’hui à Chichester. Channel-Mor souhaite favoriser le développement économique des énergies marines renouvelables et à faciliter l’intégration des entreprises, notamment les PME, dans ce secteur. Il regroupe plusieurs projets du programme INTERREG IVA France (Manche) – Angleterre (BEEMS, CAMIS, DEEDS, MERiFIC*  ICI , 2OM, Channel Marine Academy et Mer-Innovate) ainsi que le projet Atlantic Power Cluster développé dans le cadre du programme INTERREG IVB Espace Atlantique**. Le chef de file est Bretagne Développement Innovation, structure du Conseil régional de Bretagne. Bretagne Pôle Naval (ICI) dont la déléguée générale est Anne-Marie Cuesta vient de réaliser une étude sur les PME et les EMR qui devrait aussi être discutée à cette occasion.
Mer-veille et Marine-Renewables-News diffusent les lettres d’information de MERiFIC (consulter les archives sur le répertoire Marine Renewables Directory.com ICI ) et Atlantic Power Cluster.


Alstom – Bouygues et l’Etat : l’intéressant feuilleton continue 

Alors que Patrick Kron et Jeffrey R. Immelt faisaient le déplacement hier dans l’usine de Belfort, le président d’Alstom avait déclaré auparant sur BFMTV « je crois que la solution trouvée rassure tout le monde: EDF, Areva, comme les autorités politiques », à propos du dossier du nucléaire français. Du côté de Bouygues le feuilleton continue. L’AFP publie ce matin une dépêche très intéressante annonçant que Bouygues pourrait au final rester actionnaire d’Alstom pendant de longs mois en vertu de l’accord trouvé avec l’Etat.

L’Etat revient au conseil d’administration huit ans après sa sortie d’Alstom avec deux représentants et des droits de vote comme nous vous l’avions annoncé avant hier dans mer-veille.com afin « de veiller aux activités qu’il juge stratégiques, dès que l’alliance avec l’américain General Electric (GE) sera finalisée, au plus tôt à la fin du premier trimestre 2015 ».
Mais quid de la participation de Bouygues, premier actionnaire avec près de 30% ?
Bouygues est présent « dans la construction, les média avec TF1 et les télécoms avec Bouygues Telecom « . Le groupe a donné à l’Etat une option d’achat sur les deux tiers de sa participation, soit 20% du capital d’Alstom, d’une durée de 20 mois. Mais il peut dès aujourd’hui, s’il le juge plus avantageux, préférer acheter des titres Alstom sur le marché — où le flottant représente 70% du capital et où l’action cote 28 euros, — plutôt qu’à Bouygues, qui réclame au moins 35 euros par titre » … donc « rien ne dit que l’Etat va au final, entrer au capital d’Alstom ».
Les analystes s’interrogent sur les modalités de l’accord passé entre Bouygues et l’Etat. « Aurel BGC le juge « tarabiscoté », d’autres spéculant sur d’éventuelles contreparties confidentielles.
« Bouygues a sans doute obtenu des concessions dans la téléphonie mobile au minimum et au sujet de LCI » que sa maison-mère souhaite ardemment voir devenir gratuite, estimait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque. D’autres estiment que Bouygues, qui a déjà déprécié de €1,4 milliard la valeur d’Alstom dans ses comptes 2013, « fera une perte en revendant à un moins bon prix qu’il n’a acheté ». €780 millions viennent d’être versés à Bouygues de la vente d’une part de Cofiroute et le groupe doit également récupérer le prix de la cession d’Eurosport international. Pour le moment Bouygues Telecom a annoncé une restructuration incluant 1.516 suppressions d’emplois sur 9.000. 
BB d’après l’AFP

Mer-veille.com – Daily News N°660 – 25/06/2014 – Coup de projecteurs de François Richard sur quatre projets de développement de parcs houlomoteurs à travers le monde 
….  et une nouvelle ambition, celle de l’Afrique, qui souhaite développer le plus grand parc du monde au Ghana.
Marine-Renewables-News est à la manifestation du cluster Channel-Mor (Marine Offshore Renewables) à Chichester. Channel-Mor souhaite favoriser le développement économique des énergies marines renouvelables et à faciliter l’intégration des entreprises, notamment les PME, dans ce secteur. Il regroupe plusieurs projets du programme INTERREG IVA France (Manche) – Angleterre (BEEMS, CAMIS, DEEDS, MERiFIC*  ICI , 2OM, Channel Marine Academy et Mer-Innovate) ainsi que le projet Atlantic Power Cluster développé dans le cadre du programme INTERREG IVB Espace Atlantique**.
Mer-veille et Marine-Renewables-News diffusent les lettres d’information de MERiFIC (consulter les archives sur le répertoire Marine Renewables Directory.com ICI ) et Atlantic Power Cluster.