Energies de la mer. 23/06/2014

Sébastien Panou, notre confrère de Ouest France et du Marin nous a quitté le 19 juin lors d’une sortie en kayak de mer au large de Lampaul Plouarzel.

Difficile d’évoquer une personnalité aussi attachante. Il avait toujours suivi les entretiens « Science et Ethique ou le devoir de parole » créés à Brest depuis 1997. 

Grand journaliste et reporter à la plume infatigable, un échange amical existait entre nos rédactions. Il était le premier journaliste a avoir suivi pendant 3 mois les équipes de l’Institut polaire français Paul Emile Victor sur l’ensemble de leur parcours en Antarctique jusqu’à sur la base française Dumont d’Urville. La station Concordia était en cours de préparation et allait devenir la fameuse base de recherche scientifique française sur le pôle pendant l’hiver 2004-2005. 

Ses reportages avaient été publiés dans Libération fin 2002, puis publiés par Marines Editions sous le titre « Grand Sud ». 

Les rédactions d’Energies de la mer, de Mer-veille et de Marine Renewables News s’associent à la peine de ses collègues du Marin et de Ouest France et de sa famille, tout particulièrement à sa femme Myriam et ses enfants Léo, Sacha et Isaac.

Brigitte Bornemann