SYDNEY (Australie) – 31/01/08 – La compagnie australienne BioPower Systems Pty Limited vient d’annoncer avoir reçu 1 million de dollars de la part de CVC REEF Limited, un fond d’investissement privé agissant dans le domaine des énergies renouvelables avec le soutien du gouvernement australien. Cette somme sera utilisée pour tester les prototypes des principaux projets de la compagnie dans des fermes marines (bioPlants) pouvant produire entre 500kW et 200MW. Rappelons que BioPower s’est spécialisé dans le traitement des énergies des vagues et des courants par des technologies s’inspirant du biomimétisme marin (cf. notre archive du 21/11/07 et notre dossier Biomimétisme). Les deux principales technologies développées à l’heure actuelle sont bioWAVE, (énergie des vagues) et bioSTREAM (énergie des courants), inspirées respectivement du mode de fonctionnement dynamique des algues et des nageoires de certaines espèces de grands poissons (thon et requin).  » C’est en observant la façon dont les plantes et les poissons interagissent avec le milieu marin que nous avons pu développer certains aspects de cette technologie et les intégrer au design pour accroître l’efficacité  » a rappelé à cette occasion, comme il aime à le faire dès qu’il en a l’opportunité, le Dr Tim Finnigan, Président de BioPower. A la fin de l’année 2006, BioPower avait déjà bénéficié d’une première impulsion financière, impulsion dont le montant n’a jamais été précisé, et qui avait permis, selon Tim Finnigan, de tester la faisabilité de ces technologies et avait abouti à  » des résultats prometteurs « . Ces tests ont eu lieu en Tasmanie, à l’Australian Maritime College ; certains sont également prévus à l’Ile de la Réunion (France) au printemps 2008. Le biomimétisme appliqué aux énergies de la mer est encore un domaine hyper confidentiel dans lequel visiblement les investisseurs et le gouvernement Australien croient suffisamment pour le proposer au reste du monde. C’est un pari risqué certes, mais dont la richesse imaginative et le contenu éthique ne peuvent que séduire. Cette annonce arrive au moment où une video de 20 minutes de Janine Benyus, présentant au TED de Monterrey (California) 12 projets biomiométiques fait un tabac sur You Tube. (retrouvez cette video en cliquant ici). Janine Benyus est la grande prêtresse américaine (plutôt sympathique d’ailleurs) du biomimétisme et son livre « Biomimicry : Innovation inspired by nature » (Biomimétisme : l’innovation inspiré par la nature) est en train de devenir un best seller. Pour l’histoire, on rappellera que le terme de BioPower (Bio pouvoir) a été inventé par le philosophe français Michel Foucault avec une signification complètement différente de celle qu’il a aujourd’hui et employé pour la première fois dans La Volonté de savoir publié en 1976. Chez Foucault, le bio pouvoir sert à désigner une nouvelle forme d’exercice du pouvoir (politique) sur la vie, apparue au moment où, autour du XVIIIe siècle, la vie – non seulement biologique mais entendue comme l’existence tout entière des individus et comme celle des populations, leur sexualité comme leurs affects, l’alimentation comme la santé, les loisirs comme la productivité économique – entre comme telle dans les mécanismes du pouvoir et devient ainsi un enjeu essentiel pour la politique.
Rien à voir avec les nageoires de thon et pourtant…
Article Francis Rousseau
Sources : BioPower Ltd. Press release 15/01/08 / TreeHugger 29/01/08 / You Tube / Photo : Schémas d’implantation des fermes marines BioSTREAM et BioWAVE © BioPower Ltd.