France – 13/07/2022 – energiesdelamer.eu. En tant que maîtrise d’ouvrage, le ministère de la Transition énergétique et RTE font réaliser des études en mer afin de mieux connaître l’espace maritime au large du Cotentin. Dans ce cadre, des études halieutiques vont être menées selon des protocoles validés par les scientifiques.

Les côtes du Cotentin sont riches de beaucoup d’espèces telles que : raie, cabillaud, dorade grise, rouget-barbet, maquereau, orphie, congre, sole, seiche, etc… représentent quelques unes des 50  espèces que l’on peut pêcher le long du littoral de la mer de la Manche, en fonction des différentes techniques de pêche.

La suite est réservée aux abonné(e)s.

Pour lire la suite de cet article abonnez-vous. Vous êtes déjà abonnés? connectez-vous.

POINTS DE REPÈRE

Contact DREAL Normandie

energiesdelamer.eu souhaite accélérer son développement et continuer d’offrir à ses abonnés une veille quotidienne internationale de qualité, vérifiée et mise en perspective. C’est la raison pour laquelle, depuis le 15 juin 2022 les articles publiés par le site de presse professionnelle sont devenus payants. Les abonnements aux lettres quotidienne, hebdomadaire et mensuelle sont gratuits et vous permettent de prendre connaissance des titres du jour.

 


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.
Les articles publiés sur RTE et la Dreal Normandie Centre Manche par energiesdelamer.eu sont archivés dans la base de données du BUSINESS DIRECTORY et sont accessibles à tous nos lecteurs gratuitement.


Publicités Google :