France – 19/04/2022 – energiesdelamer.eu. Avec un avis défavorable sur la définition du prix de référence envisagé dans le calcul du complément de rémunération, la CRE publie ses recommandations sur le projet de cahier des charges établi à l’issue de ce dialogue concurrentiel.

Les offres doivent être déposées avant le 14 octobre 2022 à 12 h sur la plateforme en ligne sécurisée mise en place par la CRE. Les modalités de dépôt dématérialisé des offres sont détaillées en annexe du cahier des charges.

Le tarif de référence doit être inférieur ou égal à 75€ par MW/h.

La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) accueille favorablement certaines évolutions notables par rapport au cahier des charges en vigueur pour la procédure de mise en concurrence du parc au large de Dunkerque (dit AO3), qui améliorent l’encadrement du projet éolien en mer et le partage des risques entre les différents acteurs.

En revanche, elle émet un avis défavorable sur la définition du prix de référence envisagé dans le calcul du complément de rémunération.

La CRE formule également plusieurs recommandations, notamment sur l’évolution de la procédure de mise en concurrence en vue des prochaines procédures, pour lesquelles une réflexion doit être initiée dès à présent.

La version définitive du cahier des charges a été notifiée le 11 avril 2022 aux six candidats présélectionnés, qui vont constituer leurs offres pour les remettre à la CRE en novembre 2022. La désignation du lauréat interviendra début 2023 pour une mise en service du parc aux alentours de 2030.

Les candidats sont les sociétés ou groupements suivants (par ordre alphabétique) : Eoliennes en Mer Manche Normandie, une société de projet d’EDF Renouvelables et de Maple Power (joint-venture d’Enbridge et CPPIB) ; Iberdrola Renovables France ; Ocean Winds, co-entreprise dédiée à l’éolien en mer détenue par ENGIE et EDPR ; Shell ; Le consortium formé par les groupes Total et RWE ; Le consortium formé par Vattenfallwpd et la Banque des Territoires.

Les candidats peuvent poser leurs questions à l’aide de ce formulaire https://www.cre.fr/appel-d-offre/formulaire/23267.

Conformément au cahier des charges, les réponses seront apportées par le/la ministre chargé(e) de l’énergie et partagées avec l’ensemble des candidats.

220310_2022-70_Avis_AO4_Normandie 220310_2022-70_Avis_AO4_Normandie

POINTS DE REPÈRE

C’est début 2021, que la ministre de la Transition écologique a lancé une procédure de dialogue concurrentiel pour attribuer un parc éolien en mer posé d’une puissance d’1 GW dans une zone au large de la Normandie (dit AO4). Les candidatures avaient été remises le 12 mars 2021. La première phase de présélection des candidats a été suivie d’une phase de dialogue, portant notamment sur le projet de cahier des charges.

27/04/2021 – C’est le lundi 26 avril, que le dialogue concurrentiel du 8è parc éolien en mer français, pour le futur parc de quelque 1 GW au large de la Normandie a été ouvert.

Ouverture du dialogue concurrentiel sur le projet éolien offshore de Normandie


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.


Publicités Google :