France – 09/12/2021 – energiesdelamer.eu. Le consortium mené par Louis Dreyfus Armateurs, composé de Mauric, Barillec Marine, SEAir et ADV Propulse est l’un des sept lauréats du Corimer 2021. Les 5 partenaires de ZEST travaillent depuis 3 mois au développement d’un prototype de CTV plus sûr lors du transfert des personnels et qui tend vers le « zéro émission ».

Le projet ZEST, un nouveau type de Crew Transfer VesselCTV innovant et plus performant au niveau énergétique verra le jour en 2025. C’était le projet révélé par Edouard Louis -Dreyfus,  lors de son interview donnée à energiesdelamer.eu en août dernier, mais sur lequel il n’avait pas souhaité communiquer en attente des résultats du Corimer qui viennent d’être annoncés.

Ce CTV offrira un transfert de personnel de maintenance d’éoliennes plus sûr et efficace en particulier du fait d’excellentes caractéristiques de tenue à la mer et de l’intégration de systèmes de surveillance de l’état de mer. En comparaison au marché actuel des navires de transfert de personnel de maintenance d’éoliennes, il proposera une solution plus adaptée et sécurisée aux opérations de transfert en mer, sera plus maniable et mieux adapté aux opérations de maintenance.

ZEST fonctionnera à faible consommation énergétique et émission de Gaz à Effet de Serre (GES) grâce à l’association des briques technologiques innovantes et d’une architecture optimisée. L’utilisation de matériaux composites recyclables améliorera l’impact environnemental de la construction du navire jusqu’à son démantèlement. L’ensemble de ces impacts sera évalué via une Analyse du Cycle de Vie. En se rapprochant d’une émission nulle de GES tout en gagnant en capacités opérationnelles et en sécurité, le CTV ZEST aura donc une place privilégiée sur un marché en pleine croissance.

En devenant le nouveau standard des CTVs, avec des performances opérationnelles et environnementales très élevées et en s’appuyant sur les compétences de l’industrie maritime française, le CTV ZEST permettra de générer plusieurs dizaines de millions d’euros de chiffre d’affaires et de créer près d’une centaine d’emplois d’ici 2030 pour la filière maritime française (équipementiers, architectes, chantiers, armateurs).

Les étapes du projet

Grâce à la mise en place de ce consortium, les études de conception du navire et des briques technologiques associées sont actuellement menées, en parallèle d’une étude technico-économique.

Les briques technologiques du projet sont les suivantes :

  • –  Une architecture innovante de CTV à foils ;
  • –  Des propulseurs trochoïdaux innovants ;
  • –  L’intégration des solutions de systèmes énergétiques « zéro émission » de GES ;
  • –  Un système innovant de management des consommations énergétiques ;
  • –  Un système de monitoring des vagues et de détection d’objets flottants ;
  • –  Selon les besoins du marché, un système de positionnement dynamique adapté.

A l’issue de cette phase d’études, le consortium visera une première commande commerciale qui permettra de construire un démonstrateur. Ce démonstrateur sera testé en conditions réelles sur une durée de 6 mois afin de valider son niveau de sécurité opérationnelle et ses performances techniques, économiques et environnementales.

Les briques technologiques développées dans le cadre de ce projet pourront équiper des CTVs ou d’autres types de navires. En effet, ZEST ne constitue qu’une application possible pour ces briques technologiques et sera ainsi une vitrine démontrant leur efficacité dans un contexte de contrainte impérieuse de réduction de l’empreinte carbone des activités maritimes.

Louis Dreyfus Armateurs : Coordinateur du projet

Mauric : Coordinateur scientifique du projet
MAURIC, filiale d’ECA GROUP, MAURIC sera l’Architecte du CTV ZEST et intègrera les différentes briques technologiques développées par les partenaires du projet dans un design répondant aux besoins de LDA et du futur marché de l’éolien offshore.

Barillec Marine : Partenaire du projet notamment pour les compétences électriques

SEAir : Partenaire du projet « Les foils pour diminuer la trainée des navires »
Le bureau d’études SEAir est aujourd’hui coordinateur d’un programme majeur de bateaux sur foils de 20m, financé par l’Union Européenne (EDIDP).

ADV Propulse : Partenaire du projet
ADV Propulse, est une jeune entreprise française spécialisée dans le domaine de la propulsion maritime. L’entreprise a mis au point un mécanisme breveté permettant de réaliser des propulseurs trochoïdaux à axe vertical biomimétique. Cette technologie de rupture, unique en son genre, offre des avantages significatifs en matière de réduction de consommation d’énergie, une manœuvrabilité exceptionnelle, plaçant ainsi ADV Propulse au cœur des enjeux de la mobilité maritime de demain. ADV Propulse commercialise des propulseurs réversibles en hydrogénérateurs pour les voiliers et des propulseurs à destination des navires spécialisés.

POINTS DE REPÈRE

24/08/2021 – ITV d’Edouard Louis Dreyfus Armateurs – Partie 1 – LDA s’est engagé dans une politique de diversification, notamment vers les EMR. Le 1er juillet, le Wind of Hope de Louis-Dreyfus Armateurs, nouveau fleuron du Groupe éponyme, présidé par Édouard Louis-Dreyfus a été inauguré au port de Saint Nazaire. Comment le groupe Louis-Dreyfus Armateur travaille-t-il dorénavant avec l’écosystème français des entreprises favorisant ainsi une montée de leur compétitivité grâce à votre expérience ?

LDA : l’éolien en mer – Une diversification pour le naval qui gagne en ampleur. ITV exclusive avec Edouard Louis-Dreyfus LDA – Partie 1

 

25/08/2021 – Partie 2. Le groupe Louis Dreyfus Armateurs s’est engagé dans une politique de diversification, notamment vers les EMR. LDA, partenaire de l’association professionnelle « La Touline » est fortement impliqué dans la formation et la promotion sociale des navigants.

LDA : Formation et R&D, fers de lance et socle de LDA, ITV exclusive de Edouard Louis-Dreyfus – Partie 2

 

 

 


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.


Publicités Google :