Allemagne Danemark France –  Vendredi 12/02/2021 – Ørsted a, à nouveau, choisi Atlantique Offshore Energy/ Chantiers de l’Atlantique, pour la conception et la construction complète de la sous-station électrique du parc éolien offshore Gode Wind 3.

Atlantique Offshore Energy, la Business Unit de Chantiers de l’Atlantique dédiée aux énergies marines et dirigée par Frédéric Grizaud, a été sélectionnée par Ørsted pour réaliser l’intégralité de l’ingénierie, de l’approvisionnement, de la construction et la mise en service de la sous-station électrique offshore (Topside et Modular Support Frame) du parc éolien offshore Gode Wind 3, qui sera installé en 2023 en mer du Nord allemande.

La sous-station de 242 MW, qui sera conçue et fabriquée à Saint-Nazaire, collectera et exportera l’électricité produite par les éoliennes offshore via des câbles sous-marins dédiés, tout en contrôlant et en surveillant à distance l’exploitation du parc éolien offshore.

Sous réserve de la décision finale d’investissement d’Ørsted, ce contrat est un signe de confiance important de la part du leader mondial de l’éolien offshore pour les équipes

STX EDM1304017

Sous-station Westermost Rough Electrical Offshore construite par Chantiers de l’Atlantique (ex STX)

d’Atlantique Offshore Energy, qui fait suite à l’exécution réussie de la sous-station Westermost Rough Electrical Offshore en 2014. (Ndlr – Atlantique Offshore Energy s’appellait STX).

Cette attribution démontre « la capacité de l’entreprise à réaliser des projets clés en main, car c’est la première sous-station électrique offshore qu’Ørsted confie à un constructeur dans le cadre d’un programme EPC complet.

Alors que Atlantique Offshore Energy poursuit la construction des premières sous-stations pour l’éolien en mer destinées à la France, cette signature renforce la position de l’entreprise sur ce marché concurrentiel. Suite à cette annonce, les études d’ingénierie peuvent démarrer pour viser une installation de la sous-station prévue actuellement en 2023.

Cette nouvelle commande à l’export confirme la dynamique du marché européen, et la position de premier rang de Chantiers de l’Atlantique sur celui-ci. Ce projet porte le carnet de commandes de l’entreprise dans le domaine des sous-stations à près de 1,8 GW, soit le double de la capacité déjà installée par Chantiers de l’Atlantique dans les cinq dernières années ».

«Nous sommes très heureux et fiers de retrouver notre client comme Ørsted (ex Dong), le leader mondial de notre industrie, et d’exécuter pour eux leur premier projet EPC complet pour une sous-station électrique offshore» déclare Frédéric Grizaud, directeur d’Atlantique Offshore Energy.

Source : Chantiers de l’Atlantique

Les retombées locales en France

Chantiers de l’Atlantique poursuit son développement rapide dans les énergies marines renouvelables, et continue de recruter des ingénieurs électriciens et structure, des techniciens de bureau d’études, des soudeurs et charpentiers métaux. Retrouvez ces postes sur https://chantiers-atlantique.com/carrieres

 

POINTS DE REPÈRE

Les sous-stations de Chantiers de l’Atlantique dans les parcs éoliens en mer en Allemagne: Outre la sous-station construite pour le champ éolien allemand Arkona en mer Baltique, les Chantiers de l’Atlantique ont réalisé les études, la construction et l’installation des structures des parcs de Westermost Rough pour Dong Energy (en 2014) et de Rentel (en 2018).

05/03/2020 – Le parc en mer Gode Wind 3 d’Orsted

Ørsted joue l’innovation avec la nouvelle éolienne offshore SG 11.0-200 DD en mer du Nord allemande


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.


Publicités Google :