Royaume-Uni – 27/11/2020 – energiesdelamer.eu. Depuis le début de la semaine, Ørsted a annoncé avoir négocié et signé un accord avec Dogger Bank Wind Farm pour devenir responsable du négoce et de l’équilibrage de 40% de l’énergie produite, puis les sociétés Eiffage (via Smulders) et Sif avaient annoncé avoir remporté le contrat de fabrication et de fourniture des monopieux et pièces de transition pour Dogger Bank A et B. Ces contrats comme celui d’Haliade X13 … étaient suspendus à la réussite de la clôture financière.

C’est opération faite depuis le 26/11/2020.

SSE Renewables présidé par Alistair Phillips-Davies, et Equinor par la déclaration de Pål Eitrheim, EVP of New Energy Solutions, ont annoncé hier la clôture financière des deux premières phases «de ce qui sera le plus grand parc éolien offshore du monde, une fois les trois phases terminées en mars 2026 » et « de ce qui représente le plus grand financement de projet éolien offshore jamais réalisé dans le monde » a déclaré Oliver Casse directeur financier Dogger Bank Offshore Wind Farms depuis septembre 2019 et ancien directeur financier de Beatrice Offshore Wind Farm.

«L’investissement en fonds propres attendu de SSE fait partie de son programme d’investissement de 7,5 milliards de livres sterling jusqu’en mars 2025».

Le financement du développement de Dogger Bank A et B

L’investissement total dans les deux premières phases du projet s’élèvera à environ 6 milliards de livres sterling et a déjà permis la création de 320 nouveaux emplois qualifiés pour le nord-est de l’Angleterre associés au développement et à l’exploitation du parc éolien, avec d’autres à venir en construction augmente. Le parc éolien de Dogger Bank est le plus grand des projets de SSE Renewables actuellement en construction. SSE Renewables dirige actuellement également la construction du parc éolien offshore Seagreen (1075 MW, part SSE Renewables 49%), qui sera le plus grand d’Ecosse une fois achevé, et du parc éolien Viking en propriété exclusive (443 MW), le parc éolien terrestre le plus productif du Royaume-Uni. parc éolien. Ensemble, ces projets phares dans le domaine des énergies renouvelables sont le moteur de la croissance significative de SSE Renewables jusqu’en 2025 et démontrent la qualité et la valeur de son portefeuille de développement. Oliver Cass a déclaré sur son compte linkedin, «nous avons levé 5,5 milliards de livres de dette dans le monde auprès de 29 banques et 3 agences d’assurance pour l’export et le crédit. Lorsque les trois phases de Dogger Bank seront entièrement achevées en 2026, Dogger Bank Wind Farm sera en mesure de produire 18 TWh d’électricité.

POINTS DE REPÈRE

©Steven Maier – Fondations pour Dogger_Bank_Eiffage_Smulders Hoboken Yard

26/11/2020 – Eiffage, via Smulders (filiale belge d’Eiffage Métal), remporte conjointement avec Sif, le contrat de fabrication et de fourniture des monopieux et pièces de transition (environ 260 kilotonnes d’acier) pour les deux premières phases du projet de parc éolien offshore Dogger Bank en Angleterre.

 

 

24/11/2020 – Ørsted a annoncé hier avoir négocié et signé un accord avec Dogger Bank Wind Farm pour devenir responsable du négoce et de l’équilibrage de 40% de l’énergie produite à partir des deux premières phases du parc éolien – article en français / article en anglais

23/09/2020 – L’attribution du contrat à General Electric comprend une commande de 190 éoliennes en mer Haliade-X de 13 MW réparties uniformément à 95 turbines pour chacune des deux premières phases du parc éolien de Dogger Bank.

 

 

 


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.