France – Mardi 17/11/2020 – energiesdelamer.eu. La Commission Particulière du Débat Public (CPDP Bretagne sud) éoliennes flottantes au sud de la Bretagne souhaite interroger le public sur l’identification de zones pour l’implantation de futurs parcs éoliens et de leur raccordement électrique mutualisé à l’aide d’un questionnaire en ligne. La CPDP Bretagne sud en présente les principaux éléments avec la présentation, des maîtres d’ouvrage Etat, RTE et région Bretagne,

Le projet de la maîtrise d’ouvrage

Le Ministère de la Transition écologique, en lien avec RTE et la Région Bretagne, a identifié une zone de 1 330 km² au sein de laquelle il souhaite déterminer deux espaces contigus de 200 et 400 km2 pour l’accueil de deux parcs éoliens en mer flottants, l’un de 250 MW, l’autre pouvant aller jusqu’à 500 MW, et de leur raccordement mutualisé au réseau très haute tension terrestre.

Dans cette perspective, une macro zone a été définie par la maîtrise d’ouvrage et présentée au débat public. Celle-ci est composée :

• d’une zone d’étude en mer, propice à l’implantation de deux parcs d’éoliennes flottantes ;

• d’une zone d’étude pour le raccordement électrique mutualisé, comprenant :

-la zone d’étude pour le raccordement en mer

-la zone d’étude pour le raccordement à terre.

Le projet est l’objet du débat organisé par la CPDP Bretagne qui s’est ouvert le 20 juillet 2020 et se terminera le 21 décembre 2020 et dont energiesdelamer.eu relaie les différentes avancées et consultations publiques. .

La CPDP Bretagne sud présidée par Laurent Pavard, dont le délégué général est Marc Di Felice, rappelle que ce débat public de la commission particulière doit permettre de répondre aux questions suivantes :

• le projet doit-il se faire ?

• dans l’affirmative, quels sont les enjeux à prendre en compte, et comment les intégrer dans les cahiers des charges des futurs appels d’offres ?

• quelles localisations pour les deux champs d’éoliennes et le raccordement au littoral et au réseau électrique ?

En complément des démarches présentielles et numériques mises en œuvre jusqu’ici par la CPDP pour informer et faire participer le public, la Commission met en place un outil de recueil d’avis en ligne pour les choix de zones pour l’implantation des futurs parcs et du raccordement terrestre. Cet outil se décompose en deux parties :

• un document « éléments support » dont l’objectif est d’apporter au public des informations synthétiques lui permettant d’exprimer un avis motivé ;

• un questionnaire permettant de choisir les emplacements (illustration de UNE) qui paraissent favorables ou défavorables à l’implantation des parcs éoliens en mer et au raccordement.

Les réponses seront enregistrées par la CPDP Bretagne sud jusqu’au 21 décembre à minuit, date de clôture du débat.

A l’issue du débat public, les avis recueillis lors du débat, dont ceux exprimés via cet outil, seront synthétisés, publiés et restitués dans un rapport rendu public. L’État disposera ensuite de 3 mois pour publier les suites qu’il entend donner au débat.

POINTS DE REPÈRE

Pour prendre connaissance des différents articles publiés rendez-vous dans le Business Directory sur la page CPDP Bretagne sud, sur le site de la CPDP Bretagne sud et sur la chaîne YouTube energiesdelamer.eu

accéder au document support

Répondre au questionnaire

 

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.