Royaume-Uni – Vendredi 13/11/2020 – energiesdelamer.eu. Le gouvernement britannique a annoncé le 12 novembre 2020, une ambition claire de créer 2 millions d’emplois verts d’ici 2030 et le lancement d’un nouveau groupe de travail sur les emplois verts pour définir l’orientation du marché du travail alors qu’il passe à une économie hautement qualifiée et à faible émission de carbone.

Le communiqué précise que : Le groupe de travail sur les emplois verts, sera présidé par le ministre de l’Énergie Kwasi Kwarteng et la ministre des compétences Gillian Keegan et fait partie du plan ambitieux du gouvernement visant à reconstruire plus vert et à atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050. Son objectif sera de se concentrer sur les défis immédiats et à long terme de la fourniture de travailleurs qualifiés pour la transition du Royaume-Uni vers le net zéro, notamment:

1. Veiller à ce que nous ayons les compétences immédiates nécessaires pour reconstruire de manière plus verte, comme dans l’éolien offshore et la rénovation de l’habitat.

2. Élaborer un plan à long terme qui décrit les compétences nécessaires pour contribuer à une économie nette zéro.

3. Assurer des emplois verts de bonne qualité et une main-d’œuvre diversifiée.

4. Aider les travailleurs des secteurs en transition à haute teneur en carbone, comme le pétrole et le gaz, à se recycler aux nouvelles technologies vertes.

Le ministre des Affaires et de l’Énergie, Kwasi Kwarteng, a déclaré: Ce gouvernement a promis de faire tout ce qu’il peut pour fournir un travail de bonne qualité et sûr alors que nous reconstruisons mieux et plus vert suite aux conséquences de l’épidémie de coronavirus.

Le groupe de travail sur les emplois verts supervisera les progrès du Royaume-Uni vers la prospérité économique à long terme, ainsi que la transition vers les nouvelles industries vertes à faible émission de carbone du futur.

La ministre de l’Apprentissage et des Compétences Gillian Keegan a déclaré: Il est maintenant plus important que jamais de s’assurer que les gens acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour progresser et qui aideront notre économie à se redresser.

Le mois dernier, le Premier ministre Boris Johnson avait présenté de nouveaux plans pour reconstruire plus vert en faisant du Royaume-Uni le leader mondial de l’énergie éolienne propre – en créant des emplois, en réduisant les émissions de carbone et en stimulant les exportations.

Le Premier ministre avait annoncé que 160 millions de livres sterling seraient mis à disposition pour moderniser les ports et les infrastructures afin d’augmenter considérablement notre capacité éolienne offshore

La liste des members du Green Jobs Taskforce membership:

  • Sarah Beale, CEO, Construction Industry Training Board (CITB)
  • Russell Smith, Director, Retrofit Works
  • Nick Molho, CEO, Aldersgate Group
  • Professor Dave Reay, Chair in Carbon Management & Education, School of Geosciences, Edinburgh University
  • Rhian Kelly, UK Corporate Affairs Director, National Grid
  • Jane Cooper, Head of Stakeholder Relations & Regulatory Affairs for Ørsted, Engineering Construction Industry Training Board (ECITB)
  • Yvonne Kelly, Principal and CEO, East London Institute of Technology
  • Peter Stephens, Head of UK External & Government Affairs, Nissan
  • Tor Farquhar, Tata Steel
  • Simon Ashley, SVP people and culture, BP
  • Paul Nowak, Deputy General Secretary, TUC
  • Alan Goundry, Head of the Energy Academy, Newcastle College Energy Academy
  • Andy George, Head of Talent Management, Barratt Developments
  • Sharon Lane, Managing Director Tees Components, Tees Valley LEP
  • Sue Ferns, Deputy General Secretary, Prospect
  • Angela Francis, Chief Advisor on Economics and Economic Development, World Wide Fund for Nature
  • Afsheen Rashid Kabir MBE, Co-founder and CEO, Repowering

POINTS DE REPÈRE

Press release du 12/11/2020 – Accès au site du Gouvernement britannique

 

07/10/2020 – Boris Johnson, qui est intervenu en online lors du congrès annuel du Parti conservateur qui s’est tenu du 3 au 6 octobre, a promis de faire du Royaume-Uni l’Arabie saoudite de l’éolien, qui doit alimenter selon lui tous les foyers britanniques dans 10 ans dans le cadre d’une relance mettant l’accent sur les énergies vertes après la crise du coronavirus. Il a déclaré “wanted the country to become the world leader in low cost clean power generation.”

Johnson veut faire de l’éolien offshore au Royaume-Uni ce que le pétrole est à l’Arabie saoudite

 

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.