Samedi 31/10/2020 – energiesdelamer.eu. MerVeille Energie #3 qui vient de paraître consacre son dossier principal à l’éolien flottant. Avec 66 MW installés à fin 2019, l’éolien flottant est encore loin d’être «la» technologie de l’offshore. En effet, à cette date, seuls 6,1 GW d’éolien posé ont été installés, portant à 29,2 GW la capacité en offshore posé. L’éolien flottant vogue pourtant vers sa dimension commerciale avec deux parcs déjà dans cette catégorie : après Hywind, en Ecosse, en 2018, Windfloat a livré ses premiers kWh fin juillet sur la côte portugaise…

Par ailleurs, deux manifestations font l’objet de compte rendu : FOWT (Floating Offshore Wind Turbine) à Marseille où le principal message des intervenants étaient l’amorce de la phase commerciale. Au Salon du Littoral à La Grande Motte, deux tables rondes étaient consacrées au flottant, l’une relative à la présentation du futur débat public de la commission particulière qui se tiendra au début de l’année 2021 en Méditerranée, l’autre sur le « port à énergie verte » japonais de Kitakyushu, et le développement du secteur recherche, formation et industrie pour l’éolien en mer et le flottant en particulier.

Enfin, l’IPFEN, dont le flotteur développé avec SBM Offshore fait la couverture de MVE #3, a été lauréat des heures de calcul sur le supercalculateur de GENCI (CNRS). Joël Spaës rédacteur en chef de MerVeille Energie et energiesdelamer.eu

Feuilletez et achetez la version numérique 7,00 €TTCou la version papier 10,00 €TTC + frais de port

POINTS DE REPERE

MerVeille Energie est une publication trimestrielle qui offre à ses lecteurs des informations spécialisées sur les principaux aspects des secteurs et filières des énergies renouvelables de la mer.

Chaque numéro se concentre sur une thématique et propose une analyse de différents projets français, européens ou internationaux.

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.