France – Jeudi 22/10/2020 – energiesdelamer.eu. Depuis hier, 21 octobre, l’université d’été e5t se déroule à La Rochelle sur le thème « 2020, année zéro : nouveaux souffles, nouveaux horizons, pour construire le monde post-carbone » avec le soutien des collectivités, de nombreux sponsors et d’Excelia*.

Les intervenants de la première journée ont voulu camper le décor autour de la question « Construire un monde post-carbone est-il réalisable, finançable et acceptable ?

Après le discours d’accueil de Jean-François Fountaine, maire et président de la CDA La Rochelle et de Myriam Maestroni présidente e5t, Françoise Coutant vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine, en charge du climat et de la transition énergétique a souligné que «sur le terrain, de plus en plus de réticences de la population émergent. Il nous semble donc primordial de travailler sur l’appropriation des énergies renouvelables. Nous avons eu à gérer des contestations vis-à-vis des projets éoliens. C’est au tour de l’énergie solaire, en particulier vis-à-vis de la coexistence avec l’agriculture, et de biogaz de pâtir de cette contestation alors que l’objectif de la Région est d’intégrer 45% d’énergies renouvelables d’ici 2030. Un conseil permanent régional des acteurs de la nouvelle aquitaine a été créé, ainsi que 30 collectifs citoyens sont déclinés sur les 12 départements de la Nouvelle-Aquitaine.

Les décisions doivent être prises à l’échelon infra-régional de déterminer localement l’évolution de leur mix énergétique. La Région est certes là pour les accompagner, mais on ne fera rien sans les parties prenantes locales ».

Françoise Coutant a également rappelé que la Nouvelle-Aquitaine présidée par Alain Rousset, vient de se positionner sur l’hydrogène, après la Bretagne, les Pays de la Loire (Vendée notamment), les Hauts-de-France et d’adopter sa feuille de route déclinées en 8 fiches-actions à mettre en œuvre sur la décennie à venir. Le principe de deux appels à projets a été voté vendredi dernier au Conseil sur des « hub de mobilité hydrogène routier et maritime » qui vise à structurer la filière H2 dans la région, et « l’agri-solaire » qui consiste à « expérimenter des projets innovants et exemplaires couplant cultures ou élevages et solaire photovoltaïque en tenant compte de leurs enjeux énergétiques, agricoles, environnementaux et fonciers ».

Pour faciliter l’approche systémique et l’appropriation citoyenne, la Région a signé une convention avec l’ONG Surfrider pour animer des ateliers sur la transition énergétique dans le Pays Basque ce qui facilitera l’appropriation locale et la cohérence globale dans le cadre de notre schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet). »

POINTS DE REPERE

1 – Le 9 juillet 2019, les élus de Nouvelle-Aquitaine réunis en séance plénière ont adopté la feuille de route régionale dédiée à la transition énergétique et écologique : Néo Terra. Elle se fixe 11 ambitions, accompagnées d’engagements chiffrés et d’actions concrètes. L’objectif est d’accompagner l’effort de transition en termes énergétique, écologique et agricole à l’horizon 2030.

Hervé Le Treut, directeur du comité scientifique AcclimaTerra et Vincent Bretagnolle, pour le comité scientifique Ecobiose, avaient présenté les grands enjeux. Selon Hervé Le Treut, « l’enjeu est la question de l’éducation et de la compréhension partagée du sujet. Pour exemple, seulement 15 % des français ont compris ce que sont les gaz à effet de serre. Alors les maîtres mots sont : éducation, médiation et écoute. »

« La Nouvelle-Aquitaine est la seule Région de France à décliner les enjeux planétaires en matière de climat et d’environnement en enjeux locaux. Il est important de considérer le changement climatique et le changement environnemental comme des problématiques croisées et de trouver des solutions conjointes », a déclaré Vincent Bretagnolle. « Néo Terra n’est pas le point d’arrivée, mais le point de départ. C’est un texte fondateur qui redonne du sens à l’action publique, avec pour ambitions d’anticiper et d’embarquer pour co-construire », a ajouté Alain Rousset.

2 – Co-financé par e5t, notre confrère Green Univers a publié le Panorama de la Transition énergétique en Nouvelle-Aquitaine.

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.