France – Jeudi 17/09/2020 – energiesdelamer.eu. Ailes Marines, filiale d’Iberdrola, a sélectionné, après un appel d’offres, GE Grid Solutions, une division de GE Renewable Energy, pour l’approvisionnement des principaux équipements électriques de la sous-station du parc éolien en mer de Saint Brieuc. GE Grid Solutions sera en charge de la conception, de la fabrication, de l’installation et de la mise en service des équipements électriques haute tension ainsi que du système de contrôle et de protection de la sous-station qui sera construite par Ietmans – Engie Solutions.

GE Grid Solutions concevra et fabriquera les postes sous enveloppe métallique de 72,5 kV et 220 kV dans son usine française à Aix-les-Bains. Le système de contrôle et de protection de la sous-station, quant à lui, sera développé dans son centre d’excellence à Montpellier. Les transformateurs de puissance seront fabriqués dans son usine de Gebze, en Turquie.

GE Grid Solutions prévoit les tests de mise en service de la sous-station électrique courant 2022.

La sous-station électrique en mer

La sous-station attribuée début septembre au consortium Iemants (filiale de Smulders, lui-même membre du groupe Eiffage) – Engie Solutions après l’appel d’offres, sera positionnée au centre du parc éolien de Saint-Brieuc sur des fondations de type jacket.

 

 

Elle hébergera tous les systèmes de contrôle automatisés du parc, ainsi que tous les équipements permettant d’assurer une liaison électrique fiable entre les éoliennes en mer et le réseau terrestre dont RTE est chargée. Parmi les candidats, figurait Chantiers de l’Atlantique, qui après un certain nombre de réunions avait préféré retirer son offre.

Un élément clé d’un parc éolien en mer

La sous-station du parc éolien en mer de Saint-Brieuc jouera un rôle central, en collectant l’électricité produite par les 62 éoliennes et en élevant la tension électrique, ​par le biais de transformateurs de puissance, afin de limiter les pertes d’énergie lors du transfert d’électricité jusqu’à la côte. Au sein de la sous-station en mer, le courant passe ainsi de 66 000 à 225 000 volts​.

L’installation de la sous-station

Saipem a été retenu pour transporter et installer les fondations de type “jacket” et la partie
supérieure de la sous-station en mer (Ndlr 22/07/2020).

 

POINTS DE REPÈRE

 

07/09/2020 – energiesdelamer.eu. Ailes Marines, a attribué au consortium Iemants – Engie Solutions, la construction de la sous-station.