Royaume-Uni – Mardi 15/09/2020 – energiesdelamer.eu. Les grands de l’Oil & Gaz cherchent un nouvel modèle: que ce soit Bristish Petroleum, ENI, Shell, Total … En février 2020, Bristish Petroleum – bp, avait annoncé un nouvel objectif : «réinventer l’énergie pour les hommes et notre Planète». Cet objectif « a été soutenu par une nouvelle ambition, être un « net-zéro entreprise » d’ici 2050 ou plus tôt et à aider à amener le monde à zéro net » avait déclaré Bernard Looney. La parution du rapport Energy Outlook 2020 le confirmeL’annonce, la semaine dernière d’un partenariat avec le groupe norvégien Equinor aux États-Unis dans deux projets d’éolien en mer en développement pour les développer en commun, traduit cette ambition.

La parution du rapport Energy Outlook 2020, bilan et prospective annuel, analyse l’évolution de la production et de la consommation de l’énergie. Cette vision générale est présentée et déclinée cette semaine par l’événement «bp week». D’entrée,  bp prévoit une baisse de la consommation de combustibles fossiles pour la première fois de l’histoire moderne, alors que les politiques climatiques stimulent les énergies renouvelables et que l’épidémie de coronavirus laisse un effet durable sur la demande énergétique mondiale.

Energy Outlook, référence de bp pour 2020, sous-tend la nouvelle stratégie du directeur général Bernard Looney, visant à «réinventer» la société pétrolière et gazière vieille de 111 ans en transférant les énergies renouvelables et l’électricité. Il comprend trois scénarios, Rapide, Net Zéro, Business-as-Usual, qui supposent différents niveaux de politiques gouvernementales visant à respecter l’accord de Paris sur le climat de 2015 pour limiter le réchauffement climatique à «bien en dessous» de 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels.

Selon le scénario central, bp prévoit que les conséquences de la Covid-19 renversera la tendance d’environ 3 millions de barils par jour (bpj) d’ici 2025 à 2 millions de bpj d’ici 2050.

POINTS DE REPÈRE

Bernard Looney, directeur général, a ouvert la semaine British Petroleum (bp) avant de passer la parole à Spencer Dale, économiste en chef du groupe, qui a présenter le rapport bilan et prospective Energy Outlook de cette année. Ce rapport explore les forces susceptibles de façonner la transition énergétique mondiale au cours des prochaines 30 années.

Giulia Chierchia, EVP Strategy & Sustainability, présentera le nouveau cadre de développement durable qui sous-tend la fourniture d’énergie plus propre de bp et Kerry Dryburgh, EVP people & culture, à présenter la culture du groupe bp.

La première journée s’est terminée par une séance de questions-réponses animée par Bernard Looney, Giulia Chierchia, Kerry Kerry Dryburgh et Murray Auchincloss, directeur financier.

Comme pour la première journée, les questions peuvent être adressées via le webcast tout au long de la journée. Pour s’inscrire ICI

 

L’équipe « bp » pour cette nouvelle stratégie

 

Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.