France – Vendredi 03/07/2020 – energiesdelamer.eu. Les premiers containers de batteries Ringo sont arrivés sur le site de Vingeanne le 1er juillet 2020. Cela marque une étape importante du projet Ringo, l’expérimentation de stockage d’électricité initiée par RTE et son partenaire Nidec ASI en Côte-d’Or.

 

Ce projet doit permettre de tester le stockage des surplus ponctuels de production des énergies renouvelables (éolienne et solaire), afin d’éviter les congestions et leur déstockage à un autre moment.

  

03 07 020 RTE 03 07 020 RINGO EDM cartedefrance« Ringo est une expérimentation menée par RTE sur 3 sites français avec des fournisseurs différents : Vingeanne (Côte d’Or) sera équipé par Nidec Asi, Bellac (Haute-Vienne) par Saft/Schneider et Ventavon (Hautes-Alpes) par Blue Solutions/Engie Solutions/SCLE INEO. S’il n’y a pas de batteries près d’un futur parc éolien en mer, la raison en est que les parcs éoliens en mer ne commenceront à produire que lorsque l’expérience sera achevée.

Cette expérimentation va durer 3 ans, pour tester, pour observer et anticiper les changements qu’apportera une utilisation massive des batteries (par d’autres acteurs que RTE) sur l’exploitation du réseau électrique. RTE souhaite ainsi être prêt à gérer le futur réseau vert.  Mais RTE n’a pas vocation à installer ou à exploiter des batteries.

 

 

 

A la fin de l’expérimentation, RTE cédera l’usage de ces batteries à des investisseurs tiers. Selon le bilan de l’expérimentation, des investisseurs pourront développer ce type de batterie ailleurs en France » et concevoir leurs installations à proximité des installations à terre des parcs éoliens en mer.  Le coût de l’expérimentation est d’environ 80 M€.

 

Les travaux du projet Ringo-Vingeanne ont débuté en octobre 2019 par la réalisation de la plateforme du site.

 

L’arrivée des premiers containers, déjà équipés de leur électronique de puissance et destinés à accueillir les batteries, est une étape importante du projet. Dix containers seront positionnés à terme.

 

L’étape suivante, d’août à septembre, consistera à installer les batteries de Nidec Asi. Les batteries sont de type Lithium ion NMC (Nickel, Manganèse, Cobalt) à forte densité énergétique.

A l’issue des travaux, une phase de 6 mois de tests interviendra, pour une mise en service et un début d’expérimentation prévue en juin 2021.

En service, le site représentera une capacité de stockage de 12 MW/24 MWh, soit l’équivalent de la production de 5 éoliennes ou de la consommation de 10 000 foyers.

En stockant ce surplus de production, et en le déstockant ailleurs simultanément, la batterie Ringo permet d’éviter les pertes de production d’électricité d’origine renouvelable et contribue à réduire les émissions de CO2 du mix énergétique.

Avec cette expérimentation, RTE et Nidec ASI, participent au développement d’une filière française du stockage de l’électricité, qui constitue un enjeu industriel fort.

Pour permettre l’atteinte des objectifs de développement des énergies renouvelables fixés par le gouvernement tout en assurant la sécurité électrique, le réseau de transport d’électricité devra, à l’horizon 2030, être plus flexible et intégrer, notamment, des solutions de stockage d’électricité à grande échelle.

« L’arrivée des premiers containers sur le site Ringo Vingeanne en Côte d’Or est la première étape visible de cette expérimentation innovante. C’est un pas de plus vers la transition énergétique. », Olivier Grabette, Directeur Général Adjoint de RTE.

 

Source : RTE