France – Mardi 30/06/2020 – energiesdelamer.eu. La date limite de candidature pour l’offre de thèse en monitoring des lignes d’ancrage en polyamide pour l’éolien offshore flottant est étendue au 15 août. Le projet MONAMOOR project “Monitoring of polyamide mooring lines for offshore wind turbines”, regroupe 11 organismes dont 3 universités et école d’ingénieurs, Université de Nantes, Université Gustave Eiffel, Ensta Bretagne, partenaires de ce projet géré par France Energies Marines via le PIA.

 

Naval Energies et Ifremer directement impliqués dans le développement de flotteur et éolienne flottantes, BEXCO, l’un des principaux fabricants européens de cordes d’amarrage, de remorquage et de levage synthétiques de précision pour les applications offshore, marines et industrielles.

 

A noter : Nicolas Michelet et Maxime Thiébaut, actuellement thèsards chez FEM, travaillent respectivement sur les projets ANODE et THYMOTE. Ils ont présenté leurs travaux dans MerVeille Energie #2 : Energies marines, un océan de recherche (s) : Une industrie et des chercheurs en action, résumés de 19 thèses et communications scientifiques où de jeunes chercheurs sur l’éolien en mer, l’hydrolien, la simulation… en français et en anglais. MVE#2 a donné la parole à ces jeunes chercheurs qui ont participé à la Journée « Doctoriales » du GP5 ANCRE, organisée par Ifremer, IFPEN au CNRS – 28 pages la consultation est gratuite. La version papier est épuisée mais vous pouvez acheter la version numérique (5€ TTC).

 

 

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab