France – Samedi 13/06/2020 – energiesdelamer.eu. Le CORIA a diffusé une proposition de thèse dont la date limite de candidature est aujourd’hui lundi 15 juin 2020. Ce projet doctoral qui débutera en Octobre 2020, vise à quantifier expérimentalement la dynamique d’un écoulement turbulent sur un profil de pale d’éolienne en fonction de l’écoulement amont, ce dernier pouvant être un écoulement turbulent classique (couche limite atmosphérique), ou alors un écoulement peuplé par des familles de structures cohérentes (SC) produites par des éoliennes situées en amont.

 

Ce projet sera réalisé dans soufflerie basse-vitesse à circuit fermé présentant un taux de turbulence résiduelle très faible (inférieur à 0.2%).

 

Il s’appuiera sur l’utilisation de diagnostic laser les plus récents pour des mesures aérodynamiques 2D et 3D (Lecordier et al. 2012, Scarano 2013, Earl et al. 2016) qui seront associées à des analyses physiques fines de l’écoulement.

 

Le CORIA – COmplexe de Recherche Interprofessionnel en Aérothermochimie est une (UMR) rattachée à l’Institut d’Ingénierie et des Systèmes (INSIS) du CNRS, à l’Université de Rouen et à l’Institut des Sciences Appliquées (INSA) de Rouen. Il est implanté sur le technopôle du Madrillet en Normandie. Le CORIA est membre des pôles de compétitivité Mov’eo et AsTech, de l’Institut Carnot ESP (Energie Systèmes de Propulsion) et dans le cadre des « investissements d’avenir », le laboratoire d’excellence EMC3 (Energy Materials and Clean Combustion Center) créé en 2011, regroupe le CORIA, le GPM (Université de Rouen et INSA de Rouen), le LOMC (Université du Havre) et des laboratoires de Normandie (CRISMAT, LCMT, LCS, CIMAP).

 

Bertrand Lecordier – bertrand.lecordier@coria.fr

Emilien Varea – emilien.varea@coria.fr

 

 

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab