France – Etats-Unis – Mardi 09/06/2020 publié lundi 08/06/2020 – energiesdelamer.eu. Naval Energies rejoint Offshore Wind California, une association internationale de développeurs d’éoliennes offshore et de sociétés technologiques axées sur le marché californien.

 

 

Fondée en octobre 2019 à San Francisco, l’association représente les leaders du secteur qui soutiennent un objectif de 10 gigawatts (GW) de capacité éolienne offshore installée en Californie d’ici 2040.

 

Adam Stern, Directeur exécutif de Offshore Wind California, a commenté : « Nous sommes très heureux d’accueillir Naval Energies au sein de notre organisation. Cette société française apportera de nouveaux talents et une nouvelle expertise sur le marché californien. Nous sommes impatients de travailler avec l’équipe de Naval Energies pour faire avancer les politiques de développement responsable de l’éolien offshore en Californie ».   

 

Laurent Schneider-Maunoury, Président de Naval Energies, a déclaré : « Nous sommes ravis de rejoindre cette aventure collaborative auprès des acteurs de cette association, américains ou européens, qui partagent notre souhait de contribuer à la structuration du marché et à son essor partout dans le monde. La grande dimension des composants pour l’éolien flottant suppose un déploiement au plus près de la zone d’exploitation.  Les progrès réalisés collectivement bénéficieront à tous dans le développement de filières locales ».

 

La Californie dispose de très bonnes ressources naturelles, tout particulièrement pour les éoliennes flottantes. Le potentiel de la Californie est estimé par le National Renewable Energy Laboratory à 112 GW. Cela en fait une ressource idéale pour aider la Californie à atteindre son objectif de produire 100 % de son électricité à partir d’énergies renouvelables ou sans carbone d’ici 2045.

En 2018, le Bureau américain de la gestion de l’énergie des océans (BOEM) a identifié trois zones au large des côtes californiennes pour le développement de projets éoliens offshore. Aujourd’hui, les autorités fédérales et étatiques s’efforcent de parvenir à un accord sur les eaux spécifiques appropriées à la location.

Naval Energies dispose d’une expérience de plus de 12 ans dans les flotteurs pour éoliennes. L’entreprise est notamment partenaire, avec son flotteur semi-submersible, du projet d’installation d’une ferme pilote en France sur la côte Atlantique, les éoliennes de Groix & Belle-Île. Or, la zone d’implantation de ce futur parc est représentative de 80% des conditions dans lesquelles les éoliennes flottantes seront installées sur le globe. Cette connaissance spécifique ainsi que ses travaux déjà engagés sur les flotteurs pour fermes commerciales représentent un atout indéniable qui permettra à Naval Energies d’apporter une expertise technique solide à OWC.

 

Outre Naval Energies, les membres de Offshore Wind California comprennent Aker Solutions, Avangrid Renewables, Equinor, Magellan Wind, Mainstream Renewable Power, Northland Power, Orsted, Principle Power, Pacific Ocean Energy Trust et Smultea Sciences.

 

 

 

Points de repère

 

Consultez le Business Guide pour en savoir plus sur Naval Energies en français ou en anglais et sur le projet Eolfi à Groix-Belle-Ile

 

04/11/2019 – De quelle manière le flotteur en acier de Naval Energies destiné au consortium mené par EOLFI pour la ferme pilote de Groix Belle-Ile dans le cadre du programme d’EOLFO – ADEME a été adapté pour la nouvelle éolienne de MHI Vestas. ITV de Laurent Schneider-Maunoury

 

12/09/2019 – Quatre systèmes d’ancrages sont actuellement développés. Un nouveau concept de système d’amarrage du laboratoire américain de R & D – NREL décroche les premiers fonds pour des travaux éoliens flottants. .