Espagne – France – Jeudi 04/06/2020 – energiesdelamer.eu. Présent en France, et dorénavant investisseur unique dans parc en mer de Saint-Brieuc via Ailes Marines, Ignacio Galán, président-directeur général d’Iberdrola, a déclaré que « La France est un pays stratégique pour Iberdrola ».  

 

galan

 

Comment relancer la croissance ?

C’est lors de son discours à Choose France, le sommet virtuel organisé le 2 juin par Edouard Philippe avec une quinzaine de grands patrons européens et internationaux autour de la nécessité de stimuler les investissements pour permettre une relance verte, qu’Ignacio Galán a annoncé qu’« Iberdrola prévoit d’investir entre 3 et 4 milliards d’€ au cours des quatre prochaines années pour poursuivre sa croissance dans le secteur des énergies renouvelables », tant dans l’éolien terrestre et en mer que dans le solaire. « Nous investissons déjà 2,4 milliards d’€ dans le développement du parc éolien en mer de Saint-Brieuc » et « nous avons des projets éoliens terrestres déjà en exploitation et en cours de développement »…. 

 

 

 

Un investissement de 4 milliards € sera étalé sur 4 ans 

Une source proche du dossier, confirme à energiesdelamer.eu que les « 4 milliards d’investissement incluent les 2,4 milliards d’investissements à Saint-Brieuc. L’ investissement de 4 milliards € sera étalé sur 4 ans » et comprend donc, la construction de Saint-Brieuc …. « Iberdrola prévoit également de participer aux prochains appels d’offres d’éolien en mer lorsqu’ils seront annoncés par le gouvernement français ».

 

Conformément à son engagement envers la France et les énergies renouvelables, le président d’Iberdrola a précisé que le Groupe était « très intéressé par les futurs appels d’offres en matière d’éolien en mer qui seront organisés par la France ».

 

Les plans de croissance du Groupe en France auront un effet d’entraînement important sur l’industrie locale. Iberdrola effectue chaque année des achats auprès d’entreprises françaises pour une valeur d’environ 1 milliard d’€ et le développement du projet de Saint-Brieuc entraînera à lui seul la création de plus de 1 000 nouveaux emplois dans la région.

 

 

Choose France LogoLe président d’Iberdrola a mentionné que « la transition énergétique doit être un moteur de croissance et d’emploi pour la France et le monde » et considère que la PPE est un point positif.

 

 

 

Un bilan positif de la PPE

M. Galán a dressé un bilan positif de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) qui « permettra de réduire très significativement les émissions de CO2 et la pollution, de créer des emplois, de progresser en matière d’indépendance énergétique, de créer une nouvelle industrie capable d’innover et d’exporter, et d’obtenir des prix de l’énergie beaucoup plus compétitifs. »

Toutefois, pour stimuler ce processus de décarbonisation de l’économie via l’électrification, « une réglementation claire et attrayante est nécessaire, ainsi qu’une accélération du processus d’autorisation », a conclu le président d’Iberdrola.

Le communiqué de presse publié par Iberdrola, mentionne également qu’Ignacio Galán était le seul représentant des entreprises espagnoles et du secteur mondial de l’énergie à Choose France, un événement auquel ont également participé, entre autres, le PDG d’Ericsson, Börje Ekholm, Carlos Brito, le PDG d’Ab Inbev, Ola Källenius, le président du groupe Daimler, et la PDG de Solvay, Ilham Kadri. Jamie Dimon, le PDG de JP Morgan, Brian Moynihan, le PDG de la Bank of America, et David Solomon, le PDG de Goldman Sachs, ont également participé à la réunion.

 

 

Points de repère

 

Iberdrola a acquis, début mai 2020, Aalto Power une entreprise française spécialisée dans les énergies renouvelables pour 100 millions d’euros et a fait partie des signataires pour une relance verte.

Après être sorti des énergies renouvelables terrestres en France, en 2013, après une cession d’actifs de 350 M€ à EDF Renouvelables, General Electric et MEAG, Iberdrola revient dans l’éolien terrestre avec le rachat d’Aalto Power, basé à Marseille. Aalto Power, créé en 2006, était détenu par la CDC à hauteur de 49,9%.

 

06/04/2020 – ITV exclusive de Delphine Robineau, responsable Offshore chez RES. RES, partenaire historique dans le parc éolien en mer de Saint-Brieuc géré par Ailes Marines dirigé par , a cédé ses en Mars 2020 au groupe Iberdrola.