Etats-Unis – Lundi 11/05/2020 – Dominion Energy a confirmé qu’il dirige un consortium qui livrera un navire d’installation conforme à la Jones Act pour le marché éolien offshore américain.

 

 

Thomas F. Farrell, Chairman, President and CEO de Dominion Energy a déclaré que le navire serait équipé pour gérer toutes les turbines actuelles ainsi que les unités de prochaine génération de 12 MW et au-delà.

 

Le navire devrait entrer en service en 2023 et « fonctionner en continu » pendant plusieurs années, a-t-il déclaré.

M. Farrell a déclaré lors d’une conférence téléphonique marquant les résultats du premier trimestre du service public que le navire (sans nom tout le moment) fonctionnera «sous contrat avec plusieurs grands développeurs éoliens offshore américains».

Le financement doit encore être finalisé parmi les participants du consortium dont les noms des membres n’ont pas été dévoilés.

S’il est finalisé, le navire sera l’un des premiers navires conformes à la loi sur l’éolien offshore à entrer en service pour le secteur américain naissant.

 

 

Dominion Energy développe notamment avec Ørsted le projet côtier Virginia Offshore Wind (CVOW) de 2,6 GW ainsi qu’un projet pilote de 12 MW. Le projet de démonstration comprendra deux turbines Siemens Gamesa de 6 MW, qui devraient permettre une expérience opérationnelle, météorologique et environnementale nécessaire au développement à grande échelle.

 

14/03/2019 – La loi Jones Act est l’un des plus grands défis auxquels sont confrontés les développeurs de projets. A lire la tribune publiée par Windpower Engineering and Development.