France – Pays-Bas – Mercredi 06/05/2020 – Ce sera la première intervention en France de Van Oord pour l’installation de fondations dans un parc éolien en mer. Pour une parfaite transparence, Ailes Marines se devait d’annoncer le contrat signé avec Van Oord dans l’attente des accords avec le Comité des pêches des Côtes d’Armor. Interrogé, Ailes Marines précise à energiesdelamer.eu  » …. » que la campagne Uxo qui sera prochainement menée dans la Baie de Saint-Brieuc a pour objectif de garantir la sécurité des équipes mobilisées sur le chantier d’installation du parc ».

 

 

Comme l’avait annoncé energiesdelamer.eu le 20 avril dernier, Ailes Marines a confirmé dans un communiqué de presse diffusé le 06/05/2020, avoir sélectionné l’entreprise néerlandaise Van Oord pour transporter et installer les 62 fondations jacket*  qui seront construites par Navantia et à Brest, ainsi que les pieux des fondations de la sous-station électrique. Des précisions ont été apportées à energiesdelamer.eu par Ailes Marines. Sur les fondations de structures métalliques à treillis seront posées les éoliennes Siemens-Gamesa.

 

Transport et travaux d’installation

 

Van Oord débutera les opérations en mer en 2021 par l’installation des pieux d’ancrage, en utilisant son navire Aeolus. L’Aeolus sera assisté d’un second navire en 2022, pour l’installation des fondations jacket qui seront fabriquées par Navantia à Fene (Espagne) et à Brest (France). Son nom n’est pas encore connu.

Construit spécifiquement pour l’installation de parcs éoliens en mer, l’Aeolus a été mis en service en 2014. Sa grue principale a une capacité de levage de plus de 1600 tonnes.

Son système de levage avancé, avec ses « jambes » géantes, chacune mesurant 85 mètres et pesant 1280 tonnes, permettent au navire Aeolus d’être surélevé et d’opérer dans des eaux d’une profondeur allant jusqu’à 45 mètres.

En décembre 2019, Van Oord a signé un contrat pour les travaux préliminaires, de conception et d’ingénierie. Ainsi, la construction de l’outil sous-marin permettant de réaliser ces opérations a déjà commencée. Il sera livré d’ici la fin de l’année.

Selon ​Pieter van Oord​, le PDG de Van Oord :

« Van Oord réalise depuis longtemps des projets divers en France. L’exemple le plus récent est notre participation aux différentes phases de dragage destinées à d’approfondissement de la Seine*. Le projet de Saint-Brieuc sera notre premier projet de parc éolien en mer en France et je suis fier que nous y participions. D’autant que nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de travailler une nouvelle fois avec Iberdrola. En réalisant ce projet de parc éolien en mer, nous contribuons également à l’objectif européen d’atteindre 32% d’énergies renouvelables d’ici 2030. »

 

Javier Garcia Perez, ​Président d’Ailes Marines et Directeur Offshore International d’Iberdrola se félicite : « Après avoir pris la décision d’investissement annoncé le 9/03/2020…. ce parc éolien jouera un rôle important dans la transition de la France vers une économie verte. Étant donné les conditions difficiles liées à la crise de la pandémie, nous contribuons aussi à la reprise de l’activité industrielle en France et dans le reste de l’Europe. »

 

 Photo ©Van Oord 

 

Points de repère

 

* Complément d’information apportée par Van Oord : La Seine a été approfondie dans le cadre d’un programme pluriannuel sur une longueur de 100 km entre Honfleur et Rouen pour permettre aux plus gros cargos de se rendre au port de Rouen (Haropa) tout en prenant en compte les zones d’intérêt biologique, classées d’utilité nautique et Natura 2000.

Les déblais de dragage ont été pompés et déposés à terre dans des zones de remise en état pour une utilisation commerciale ultérieure ou ont été utilisés pour remplir d’anciennes gravières. 

 

26/04/2020 – Ailes Marines / Comité des pêches 22, un dialogue qui pêche ! Entretien avec Alain Coudray …

 

23/04/2020 – Ailes Marines mise sur la protection des câbles et répond à la prise de position du CDPMEM d’Armor … Ailes Marines a décidé d’ensouiller 100% des câbles sous-marins qui relient les éoliennes entre elles à la sous-station …

 

10/03/2020 – Iberdrola a réaffirmé ses ambitions dans le domaine de l’éolien offshore français, en acquérant 100% du capital d’Ailes Marines, confirmation de l’investissement final et sortie de RES …

 

19/09/2020 – Présentation à Brest de la fabrication des fondations par Navantia

 10/01/2018 –