Monde – Jeudi 30/04/2020 – energiesdelamer.eu – GE Renewable Energy … chute à 300 millions de dollars alors que Covid-19 atteint ses résultats du premier trimestre. La société mère GE signale des « réductions d’effectifs / coûts  » dans le secteur des énergies renouvelables alors que la perte au premier trimestre augmente de 67%.

 

 

 

Orsted fait face à des retards dûs au Covid-19. L’activation de 2,8 GW de projets pourrait être reportée en raison d’un coronavirus et d’une bureaucratie gouvernementale (trop) lente.

 

Shell a choisi de réduire son dividende des deux tiers en réponse à la récente chute des prix du pétrole et à l’incertitude «significative» à moyen et long terme du marché. Le géant anglo-néerlandais paiera 12,8p (16c) au premier trimestre, contre 37,7p il y a un an. 

La Norvège, le plus grand producteur de pétrole d’Europe occidentale, a rejoint les efforts internationaux pour limiter l’offre pour la première fois en près de deux décennies après que les prix ont atteint de nouveaux sommets. Le pays nordique réduira sa production de 250 000 barils par jour en juin et de 134 000 barils au second semestre, a annoncé le ministère du Pétrole et de l’Énergie, hier, mercredi  29/04/2020. Cela est basé sur une production quotidienne de référence de 1,86 million de barils, ce qui est supérieur à 1,68 million produit en mars. Le ministère n’a pas été en mesure de fournir une clarification immédiate de la base du niveau de référence.

 

 

Siemens Gamesa, a retiré la semaine dernière ses prévisions financières pour l’exercice 2020. Dans une déclaration datée du 21 avril, leGroupe a déclaré que «l’incertitude associée au COVID-19» «aggravait les défis en Inde et en Europe du Nord».

 

Vestas, a également retiré ses prévisions pour 2020 et annoncé au début du mois que le Covid-19 et les mesures nationales prises pour le contenir avaient perturbé les installations, la fabrication et sa chaîne d’approvisionnement. Vestas a également annoncé depuis, sa décision de licencier environ 400 employés.