Espagne – Mercredi 1er/04/2020 – Mise en ligne mardi 31/03/2020 – Bonne nouvelle pour ce premier jour du mois d’avril 2020. En fin observateur, Iberdrola​, l’un des leaders mondiaux dans l’éolien, se renforce dans l’éolien en mer flottant avec le développement de deux projets de démonstration.

 

 

Iberdrola dirigera le consortium international FLAGSHIP qui souhaite installer une turbine flottante de 10 mégawatts (MW) en Norvège. Le Groupe est également sur le point d’intégrer un projet de démonstrateur en Espagne.

 

Les deux nouveaux projets « éolien flottant »

Iberdrola chef de file du projet FLAGSHIP en Norvège : 10 MW en mer du Nord

Le projet « FLAGSHIP » vise à concevoir, fabriquer, installer et exploiter une turbine d’éolienne en mer flottante de plus de 10 MW et une structure flottante semi-submersible en béton, « OO-Star Wind Floater » conçue par Dr.techn. Olav Olsen, société indépendante de conseil en ingénierie structurelle et en technologie marine.  Elle sera testée en mer du Nord, au Met Centre situé en Norvège.    

FLAGSHIP est développé dans le cadre du programme Horizon 2020 de la Commission européenne. Il s’agit du plus grand programme de recherche et d’innovation mis en place par l’Union Européenne, avec près de € 80 milliards  de financement disponibles sur 7 ans (2014 à 2020).

Le principal objectif du projet FLAGSHIP est de contribuer à réduire le LCOE (Levelised Cost of Energy – coût actualisé de l’énergie) de l’éolien en mer flottant dans une fourchette de 40 à 60 €/MWh d’ici 2030, grâce à des économies d’échelle, des chaînes d’approvisionnement compétitives et diverses innovations.

Le consortium réunit des entreprises et institutions espagnoles (Core-Marine, Cener, IHC, Zabala Innovation Consulting), norvégiennes (Olav Olsen, Kvaerner, UnitechSubsea, Met Centre), française (EDF), danoise (DTU) et allemande (DNV-GL).

 

Après avoir obtenu la note maximale (15 sur 15) lors de la phase d’évaluation, le processus d’obtention des subventions est maintenant en cours.

Iberdrola espère signer un accord de subvention d’environ € 25 millions avec l’Agence Exécutive pour « l’Innovation et les Réseaux – INEA » de la Commission européenne au cours du second semestre 2020. La fabrication de la plateforme flottante pourrait débuter au cours du deuxième trimestre 2021 et son installation au premier trimestre 2022.

 

 

En Espagne, Iberdrola sur le point d’intégrer un projet d’éolien en mer flottant

 

Iberdrola travaille également sur un projet de démonstration d’éolien en mer flottant qui utilisera une technologie différente de celle du projet FLAGSHIP et sera fabriqué au Pays Basque.

Il sera ensuite déployé dans les eaux bordant les Îles Canaries (à Plocan) ou au Biscay Marine Energy Platform – BIMEP  au Pays Basque espagnol.

 

La technologie flottante est une solution efficace pour exploiter le potentiel de l’éolien en mer flottant dans le pays, les eaux espagnoles étant généralement trop profondes pour les fondations fixes traditionnelles.

Les détails de ce projet seront finalisés et communiqués dans l’année.

 

 

Coup de projecteur sur Iberdrola et l’éolien en mer

Avec ces deux projets, Iberdrola accélère sa croissance en matière d’éolien en mer, qui a commencé il y a maintenant 9 ans.

Iberdrola exploite 739 MW avec les parcs éoliens de « West of Duddon Sands » au Royaume-Uni et de Wikinger en Allemagne ; 714 MW supplémentaires sont en cours de mise en service avec le projet « East Anglia One » au Royaume-Uni, et en France, 496 MW sont en construction avec le projet Ailes Marines à Saint-Brieuc en Bretagne.

Iberdrola possède l’un des plus grands pipelines d’éolien en mer, avec plus de 10 GW de sites sécurisés en développement, dont le hub d’East-Anglia avec plus de 3 GW, et explore activement d’autres opportunités dans le monde entier.

Iberdrola mène des études pour évaluer la possibilité d’installer des éoliennes flottantes supplémentaires dans certains de ses parcs.

L’entreprise réfléchit également à la possibilité de développer des projets d’éolien en mer flottant à grande échelle, notamment aux Etats-Unis et en Ecosse.

 

« Iberdrola vise à devenir un acteur de premier plan en matière d’éolien flottant, et les projets de démonstration que nous développons nous permettront d’être prêts à nous engager dans des projets commerciaux d’éoliennes flottantes à grande échelle dans un avenir proche », déclare Jonathan Cole, Directeur Général Monde d’Iberdrola pour l’éolien en mer. « ​La technologie flottante possède un immense potentiel au niveau mondial, car elle ouvrira l’accès à de nouveaux marchés où les conditions de l’eau limitent le développement des projets maritimes traditionnels. Nous ne sommes pas liés à une technologie en particulier, notre équipe analyse activement toutes les innovations possibles dans le secteur depuis de nombreuses années. Le moment est venu de passer de la R&D à l’installation de turbines dans l’eau, au développement et à l’amélioration de nos connaissances »,​ ajoute-t-il.

 

Points de repère

 

10/03/2020 – Iberdrola a réaffirmé ses ambitions dans le domaine de l’éolien offshore français, en acquérant 100% du capital d’Ailes Marines auprès de RES engagé auprès d’Iberdrola depuis le lancement de l’Appel d’Offre.

 

2018 – Published in: Journal of Physics: Conference Series. Publication sur le projet OO-Star Wind Floater – Pegalajar Jurado, Antonio Manuel; Bredmose, Henrik; Borg, Michael; Straume, Jonas G.; Landbø, Trond; Andersen, Håkon S.; Yu, Wei; Müller, Kolja; Lemmer, Frank

 

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab