Naval group

 

France – Lundi 27/01/2020 mis en ligne samedi 25/01/2020 – « Ils/elles bougent » energiesdelamer.eu. Le successeur d’Hervé Guillou à la présidence de Naval Group a été annoncé le 24 janvier 2020. L’Etat a désigné Pierre Eric Pommellet, l’actuel directeur général du groupe de défense Thales.

 

Le nom de Pierre Eric Pommellet X-Supaéro a été validé hier lors d’un comité des nominations. Le prochain conseil d’administration, prévu en février doit entériner cette nomination qui sera validée défintivement lors de l’assemblée générale de mars prochain. Challenge révèle qu’un cabinet de chasseur de tête aurait été mandaté, mais que l’Etat qui détient 62,25% du capital du groupe, contre 35% à Thales, 1,73% aux salariés et 1% en autocontrôle a été seul décisionnaire. Enfin, sa nomination sera formalisée par décret du président de la République.

 

D’autres noms avaient circulé, comme celui du directeur général adjoint de Naval Group Alain Guillou, celui du directeur des programmes Olivier de la Bourdonnaye (l’option défendue par Hervé Guillou) ou celui de Marie-Pierre de Bailliencourt, ancienne directrice générale adjointe chargée du développement qui, arrivée en 2014, avait négocié avec succès le contrat des sous-marins australiens et avait quitté le groupe 18 juillet. Le nom de Benoît Ribadeau-Dumas, directeur de cabinet d’Edouard Philippe et ancien de Thales et Zodiac, avait aussi été cité.

 

La prolongation d’Hervé Guillou, un temps évoqué, avait été écarté ces derniers mois : celui-ci étant touché par la limité d’âge de 65 ans le 24 mars prochain, car un tel projet nécessitait un changement des statuts du groupe.

 

La lettre de mission de Pierre-Eric Pommellet : « pas d’infléchissement stratégique » par rapport à la présidence d’Hervé Guillou. Naval Group doit rester « autonome » avec sa propre « liberté d’entreprendre, d’innover et de commercer »« La stratégie de Naval Group reste la même, être un leader mondial de conception, de design, de construction de bateaux militaires fortement armés », ont-elles affirmé.

 

Les priorité de Pierre Eric Pommellet sont nombreuses. Remetre de l’huile dans les rouages entre Thalès et Naval Group, livrés à temps les Barracuda du contrat australien de sous-marin, faire vivre la société commune entre Naval Group et Fincantieri, Naviris, qui est opérationnelle depuis le 13 janvier. Et l’importance est aussi le national avec « La livraison des programmes nationaux », explique une source gouvernementale avec les sous-marins nucléaires d’attaque Barracuda, que Naval Group doit livrer cet été, le SNLE de 3e génération, du choix de la propulsion du futur porte-avions pris par cette année, des livraisons des frégates de défense et d’intervention (FDI). 

 

Naval Energies est détenue à 60% par Naval Group

 

Naval Energies

 

 

 

Points de repère

 

25/01/2020 – Qui est Pierre Eric Pommellet, successeur d’Hervé Guillou à la tête de Naval Group dont la nomination été annoncée le 24 janvier 2020 et actuellement directeur général du groupe de défense Thales ?.

 

Pour en savoir plus sur Naval Energies consultez le Business Directory