Etats-Unis – Vendredi 24/01/2020 – energiesdelamer.eu. Principle Power Inc., cherche à lever jusqu’à $ 25 millions pour piloter la prochaine phase de ses efforts et commercialiser sa technologie.

 

L’investissement potentiel interviendra à un moment critique pour la technologie éolienne flottante alors que les développeurs cherchent à passer de projets pilotes à turbine unique à de grands parcs éoliens qui fonctionneraient économiquement. Ceux-ci coûteront probablement des milliards de dollars et fourniraient de l’électricité à faible émission de carbone à des millions de personnes.

Principle Power, qui est basée à Emeryville, en Californie, espère que ses investisseurs auront un avantage de premier ordre dans un segment de l’activité éolienne qui pourrait se développer rapidement. Les parcs éoliens offshore traditionnels reposent sur des fondations en béton et en acier pour ancrer les turbines au fond marin, ce qui limite les profondeurs où les projets peuvent fonctionner.

La société a reçu des offres d’entreprises d’investissement, d’entreprises industrielles et de sociétés d’énergie, a déclaré le PDG Joao Metelo dans une interview.

Les dirigeants achèveront le processus au cours des prochains mois et ont engagé le spécialiste des énergies renouvelables Green Giraffe comme conseiller.

Ses principaux actionnaires comprennent les unités de capital-risque du développeur portugais EDP Renovaveis SA (qui vient de se rapprocher dans ce secteur avec Engie) et de la compagnie pétrolière espagnole Repsol SA.

«Il s’agit d’un cycle de financement qui nous fait vraiment passer au stade commercial», a déclaré Joao Metelo.

 

Principle Power vise de nouveaux marchés massifs tels que la Corée du Sud, le Japon et la côte ouest des États-Unis avec le flottant, qui peut être déployé dans des eaux plus profondes que les parcs éoliens offshore traditionnels.

Principle Power est l’un des deux développeurs, avec Equinor ASA de Norvège, qui ont construit un projet éolien offshore flottant avec plusieurs turbines. Elle a récemment commencé à produire de l’électricité à partir de son projet WindFloat Atlantic de 25 mégawatts au large des côtes du Portugal et développe des projets de taille similaire en Écosse et en France.

 

© Projet éolien flottant WindFloat Atlantic d’EDPR, Engie, Repsol et Principle Power. 

 

Points de repère

 

23/01/2020 –