France – Lundi 16/12/2019 – energiesdelamer.eu. Retour sur le S3REnr (Schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables – 77 pages) qui fait l’objet de la Décision n° 07-38-19 du 28 novembre 2019 du comité de règlement des différends et des sanctions de la Commission de régulation de l’énergie sur le différend qui oppose la société Eolmed à la société RTE relatif aux conditions de raccordement d’une ferme pilote d’éoliennes flottantes au réseau public de transport d’électricité

JORF n°0290 du 14 décembre 2019
texte n° 90

A télécharger  http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/S3RENR_cle19ce86.pdf

 

Intéressant de lire le S3REnr au regard de la décision de la Commission de régulation de l’énergie qui a débouté EOLMED de sa demande de dérogation du paiement de la quote-part pour la ferme pilote de Gruissan. le dossier avait été plaidé pour EOLMED par Maître Hélène Gelas. Le coût de raccordement est donc de € 32,4 millions et € 35.630.

 

Le S3REnr définit le renforcement du réseau électrique pour permettre l’injection de la production d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelable définie par le schéma régional du climat de l’air et de l’énergie (SRCAE).

Le S3REnr a été élaboré par le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE), conjointement avec les gestionnaires des réseaux publics de distribution, et après avis des autorités organisatrices de la distribution.

Le S3REnr a été approuvé par le préfet de Région le 23 décembre 2014.

 

La construction du projet de S3REnR résulte d’une phase de travail itérative avec les services de l’Etat et les acteurs régionaux, a été menée entre mi 2012 et fin 2014. En particulier, un recensement des projets existants ou potentiels, associant les données connues de la DREAL, de la Région, des gestionnaires de réseau, du Syndicat des Energies Renouvelables – SER- (au travers notamment d’une enquête spécifique), de France Energie Eolienne – FEE, d’ENERPLAN (Syndicat des professionnels de l’énergie solaire) a permis de fonder les hypothèses de raccordement nécessaires. Ces éléments sont pour certains des informations commerciales sensibles qui ne peuvent être diffusées compte tenu des règles qui s’appliquent à RTE. Ce schéma a été élaboré conjointement avec ERDF (devenu ENEDIS) et CESML (Coopérative d’Electricité de Saint-Martin de Londres, Société d’Intérêt Collectif Agricole d’Electricité (SICAE) sous forme de Société Anonyme à capital variable), les deux gestionnaires de réseau public de distribution (RPD) disposant de postes source sur la région Languedoc-Roussillon.