France – Samedi 29/06/2019 – energiesdelamer.eu – Partie 3. Dans le dossier de presse « Loi énergie – climat » Adoption du projet de loi relatif à l’énergie et au climat en première lecture à l’Assemblée nationale, il est mentionné « Première preuve de l’engagement de la France dans le développement des énergies renouvelable : l’attribution de l’appel d’offres éolien offshore de Dunkerque (près de 600 MW) et l’augmentation du rythme de déploiement de l’éolien offshore…. également, « la Programmation pluriannuelle de l’énergie finale prévoira un rythme moyen de 1 GW/an au lieu de 750 MW ».

Le Gouvernement renforcera les volumes prévus pour la nouvelle technologie de l’éolien flottant, avec trois parcs d’au moins 250 MW en Bretagne, en Occitanie et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour donner le coup d’envoi d’une nouvelle filière industrielle, en visant sa compétitivité coûts » …

 

Pour accélérer la mise en œuvre de cette politique ambitieuse, le Gouvernement oriente de nombreux investissements vers la transition écologique et solidaire, avec :

  • 5,5 milliards d’euros par an pour le développement des énergies renouvelables ; 


1,2 milliards d’euros par an pour le Crédit d’impôt à la transition énergétique (plus de 60 000 remplacements de chaudières à énergies fossiles peu performantes ont été engagés et 
l’objectif pour fin 2020 est d’atteindre 600 000 remplacements de chaudières) ; 


  • Plus de 400 millions d’euros par an pour les aides à la rénovation de l’Agence
  • nationale de 
l’Habitat ; 

  • Plus de 1,1 milliards d’euros par an pour les aides à l’acquisition de véhicules propres (plus 
de 300 000 véhicules ont été changés en 2018 et l’objectif pour la fin du quinquennat est d’atteindre 1 million de véhicules changés) ; 


Plus de 300 millions d’euros par an de soutien à la chaleur renouvelable ; 


4 milliards d’euros pour le transport ferroviaire et plus de 13 milliards (État et collectivités) 
pour le transport urbain et interurbain…

 

 

En revanche, il est noté dans le dossier de presse page 4 que les premiers résultats sont au rendez-vous pour la baisse des émissions de gaz à efets de serre de la France pour 2018 :

Le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (CITEPA) a publié le 18 juin 2019 une estimation des émissions de gaz à effet de serre de la France pour 2018. Selon cette estimation, les émissions françaises en 2018 seraient de 445 Mt CO2 (ou équivalents, hors secteur des terres et des forêts) soit une baisse de 4,2 % par rapport à 2017.

Cette information est à relativiser comme l’avait souligné mercredi 26 juin dernier Corinne Le Quéré présidente du Haut Conseil pour le climat car le dernier hiver avait été particulièrement cléments…

 

 

Le président de la République, le Premier ministre et les principaux ministres concernés auditionneront la Présidente du Haut Conseil à l’occasion du prochain Conseil de défense écologique qui se tiendra début juillet. Le Gouvernement présentera à cette occasion les premières réponses et les suites qu’il compte donner aux recommandations du Haut Conseil, dont certaines seront prises en compte dès l’examen parlementaire du projet de loi relatif à l’énergie et au climat.

 

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

 

 

 

Points de repère

 

 

28/06/2019 – 

28/06/2019 – Projet de loi énergie-climat 2 : la fermeture des centrales à charbon