Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

GIEC EDM 28 06 019 le bon graphique

 

 

 

France – Vendredi 28/06/2019 – energiesdelamer.eu. Partie 2. "Pour faire face à l’urgence climatique, nous avons pris la décision de sortir de la dépendance aux énergies fossiles" et François de Rugy salue « l’adoption (le 27/06/2019) par l’Assemblée nationale de l’article 3 du Projet de loi énergie-climat qui confirme notre engagement à mettre fin à la production d’électricité à partir du charbon d’ici 2022 et à accompagner l’ensemble des salariés et territoires concernés.

 

L’article 3 du projet de loi énergie-climat, examiné en séance publique à l’Assemblée nationale, a été adopté hier jeudi 27 juin 2019. Il inscrit dans la loi un dispositif conduisant à la fermeture des 4 dernières centrales à charbon de France métropolitaine d’ici à 2022.

 

Pour faire face à l’urgence climatique, nous avons pris la décision de sortir de la dépendance aux énergies fossiles.

 

En inscrivant dans la loi les outils juridiques qui nous permettront demain de sortir du charbon, nous faisons un pas de plus vers l’objectif zéro émission nette d’ici 2050.» a déclaré à l’Assemblée nationale François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire.

En plafonnant le niveau d’émissions et donc la durée de fonctionnement des centrales à charbon à compter du 1er janvier 2022, l’article 3 du projet de loi relatif à l’énergie et au climat adopté aujourd’hui par l’Assemblée nationale crée un dispositif qui conduira à l’arrêt de l’exploitation de ces 4 dernières centrales à charbon de France métropolitaine.

Il constitue ainsi une traduction dans la loi, de l’engagement du président de la République de mettre fin à la production d’électricité à partir du charbon, réaffirmé à l’occasion de la présentation du Plan climat le 6 juillet 2017 et du discours de présentation de la Stratégie française pour l’énergie et le climat le 27 novembre 2018.

 

L’article 3 du projet de loi permet par ailleurs la mise en place d’un dispositif d’accompagnement dédié, en plus des projets de territoire auxquels le ministère de la Transition écologique et solidaire travaille déjà, qui confirme la volonté du Gouvernement d’accompagner l’ensemble des salariés et territoires concernés par la mise à l’arrêt de ces sites.

Ces mesures d’accompagnement seront élaborées en concertation étroite avec les partenaires de la branche professionnelle, au terme d’un dialogue social.

 

Points de repère

 

A noter : 28 et 29 juin : Le sommet du G20 à Osaka au Japon.

Le commerce est un des dossiers conflictuels en cours. Une bataille se joue aussi autour du climat. Avant l’ouverture du sommet, les Européens, rejoints par le Canada, devaient se retrouver pour unifier leur position sur ce dossier.

Pour l’instant, les États-Unis sont le seul pays du G20 à avoir annoncé leur retrait de ce texte. Mais ils cherchent à rallier à leur position des pays comme le Brésil, l’Australie, l’Arabie Saoudite ou la Turquie mentionne Reuters

 

GIEC (p 1335 de l’annexe III du rapport du Groupe-3)

Info du GIEC parue dans le Monde le 9 mai 2019. Chaque tache de couleur représente les émissions de CO2 d’un pays (axe vertical en grammes équivalentCO2/kWheure) et la quantité d’électricité produite (axe horizontal, en MegaWattheures). Chaque point correspond à une heure de production et d’émission. L’étalement horizontal mesure la variation de la production au cours de l’année 2018. L’étalement vertical mesure la variation de l’intensité carbone de cette production.Les cercles noirs indiquent la moyenne annuelle de chaque pays. Plus la tache est haute, plus le système émet de CO2 par kWh produit, plus elle est proche de l’axe horizontal et plus elle est climato-compatible.  BE Belgique, DE Allemagne, ES Espagne, FR France, GB Grande Bretagne, IT Italie, NO Norvège, PL Pologne, PT Portugal, SE Suède. Note : les productions d’électricité sont bien connues; les émissions par sources le sont moins. L’auteur du graphique a utilisé la valeur médiane des analyses en cycle de vie complet des différentes technologies que publie le GIEC. Cette médiane masque des disparités.

 

Les données Citepa 

 

Chaque année plusieurs inventaires d'émission spécifiques aux différents cadres institutionnels (Nations unies, Commission européenne) sont réalisés par le Citepa pour le compte du Ministère de l'Environnement. Les données Citepa 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Business directory

Retrouver directement les articles parus sur :

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/