WASHINGTON, D.C. – Le Département américain de l’énergie (DOE) a lancé depuis le 3 août dernier, une enquête pour collecter des renseignements (Request for Information – RFI) sur les capacités et les besoins existants des installations nationales de recherche et développement (R & D) pour le développement de l’éolien offshore.

L’année dernière à la même époque, le portail energiesdelamer.eu avait proposé une série de reportages sur le devenir des énergies renouvelables de la mer (et des lacs) aux Etats-Unis. Un an après où en est le développement du secteur ?

 

 

L’objectif est également de renforcer le partenariat entre les secteurs public et privé.

« Il est essentiel de tester les composants de l’éolien offshore et les prototypes à grande échelle pour faire progresser l’industrie éolienne offshore de l’Amérique », a déclaré le sous-secrétaire à l’Énergie Mark Menezes.

« Grâce à cette demande, nous cherchons à mieux comprendre nos capacités de test d’éolien offshore aux États-Unis et à améliorer la compétitivité de ces installations sur le marché mondial. »

Dans cette RFI, le DOE cherche des informations sur les points suivants:

Des installations capables de mener des activités uniques de recherche et développement dans le secteur éolien offshore aux États-Unis,

Mener les améliorations nécessaires des installations existantes ou des nouvelles installations pour que les États-Unis soient à pointe de la RD éolienne en mer,

La RFI est menée par l’Office des technologies de l’énergie éolienne (WETO) de l’Office de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

Les réponses à cette DDR doivent être envoyées par voie électronique à osw.rfi@ee.doe.gov au plus tard à 17h00. EST le 14 septembre 2018.