Le 8 juin, la pollution plastique a été érigée comme la thématique phare de cette journée mondiale des océans. Un choix des Nations Unies visant à éclairer le plus grand nombre sur les ravages de cette pollution d’envergure.

Rélexe et gestes simples

DfKTbf7WAAA0pzv

 

 

 

EDM 11 06 2018 Ulysse

ULYSSE

 

Le 15 juin prochain sera inauguré à Concarneau le premier navire dont la propulsion sera générée par des déchets plastiques, un projet propulsé notamment par le ministère de la transition énergétique

 

L’humanité a produit plus de 9,4 milliards de tonnes de plastique dont seulement 9% ont été recyclés. Chaque minute, 18 tonnes de déchets plastiques entrent dans l’océan, et une fois en mer, seulement une infime partie (environ 1%) se retrouve en surface. Le reste coule ou se fragmente en microparticules et ne peut plus être récupéré.

 

Partant de ce constat, une équipe d’ingénieurs et d’officiers de la Marine Marchande a lancé en 2016 le projet fou de faire voyager autour du monde un navire entièrement autonome en énergie grâce au recyclage du plastique. Des machines qui permettent de trier, recycler ou encore transformer le plastique en énergie seront embarquées pour être déployées à travers le monde. L’objectif à long terme est de voir naître un réseau mondial de micro-usines du recyclage plastique qui développeront l’économie locale tout en dépolluant.

À travers ce projet, nous voulons prouver au monde entier qu’il existe des solutions qui permettent de donner suffisamment de valeur aux déchets plastiques pour qu’ils soient considérés comme une ressource et ne plus les retrouver dans l’océan.

— Simon Bernard, co-fondateur de Plastic Odyssey.

Aujourd’hui, l’équipe travaille sur une version prototype du navire. Ce démonstrateur de 6 mètres nommé “Ulysse” sera le premier bateau propulsé uniquement aux déchets plastiques. Il sera inauguré le 15 juin prochain.

 

 

Et l’océan d’Aimé Césaire par Daniel Maximin

 

http://www.energiesdelamer.eu/publications/4104-l-ocean-d-aime-cesaire-pour-la-journee-mondiale-de-l-ocean