Pays de la Loire – France – Vendredi 2/03/2018 – energiesdelamer.eu. STX – GE – sont en discussion exclusive pour les sous-stations des parcs éolien en mer remportés par EDF EN en France. « Tant que ce n’est pas signé, rien n’est fait » a déclaré Olivier de la Laurencie hors « micro ».

 

 

 

IMG 2121Olivier de la Laurencie, Directeur du Parc Eolien en Mer de Saint-Nazaire a annoncé lors de la table ronde autour du thème « Développement de l’éolien offshore, quels challenges ? » organisée à l’occasion de l’inauguration de la sous-station ARKONA chez STX à Saint-Nazaire, qu’EDF EN était entré en discussion exclusive pour trois sous-stations électriques de 500 MW chacune. 

Elles équiperont les parcs éoliens en mer de Courseulles sur Mer, Fécamp et Saint-Nazaire.

 

Le contrat (dont le montant serait de €300 millions) devrait être signé fin mars – début avril 2018. GE et STX sont confiants. DEME ferait également partie du consortium. La configuration – STX/GE/DEME – est la même que celle qui avait remporté la sous-station RENTEL.

 

 

STX a déjà conçu et fabriqué trois sous-stations électriques pour les trois parcs offshore suivants :

en 2014, Westermost Rough Wind Farm d’Ørsted (ex Dong) d’Ørsted (ex Dong) 

en 2018, Rentel  de 300 MW

en 2018, sous station P34 de 385 MW Arkona d’E.ON – Statoil et 50 Hertz Transmission.

 

Points de repère

 

27/02/2018 – Le jacket, fabriqué par STX France a été déplacé hier. Le Top Side sera installé sur une barge ce mardi 27 pour être livré jeudi 1er mars avec les fondations.

 

29/01/2018 – Ouest France publie les photos de la sous-station ARKONA sur le départ du chantier naval de STX pour le bassin de Penhoët de Saint-Nazaire.

09/01/2018 – La seconde sous-station construite par STX a quitté l’enceinte du chantier naval de Saint-Nazaire les derniers jours de l’année 2017. Destinée à RENTEL, elle a été déplacée par convoi exceptionnel jusqu’au Quai de prise d’eau où elle sera inaugurée le 10/01/2018 à 13h30.