rte

France – Jeudi 15/12/2016 – Quotidien – energiesdelamer.eu. Le Conseil d’administration d’EDF a validé mercredi 14/12/2016 un accord de cession de 49,9% du capital du gestionnaire du réseau français de transport d’électricité RTE à la Caisse des dépôts (CDC) et CNP Assurances.

Le communiqué de presse précise que cette opération, pour laquelle des négociations exclusives avaient été engagées dès juillet dernier se réalisera sur la base d’une valeur de 8,2 milliards d’euros pour 100% des fonds propres de RTE. « EDF bénéficiera éventuellement d’un complément de valeur pouvant atteindre 100 millions d’euros », ajoute le texte.

L’ouverture du capital de RTE s’inscrit dans le cadre d’un programme de cessions d’environ 10 milliards d’euros d’actifs  à l’horizon 2020 de l’électricien public, lourdement endetté.

La création d’une coentreprise

C’est au travers de la création d’une coentreprise détenue conjointement par EDF (50,1%) d’une part et la Caisse des Dépôts et CNP Assurances (49,9%) d’autre part que l’opération prévoit l’entrée de la Caisse des Dépôts et de CNP Assurances comme actionnaires de référence de RTE aux côtés d’EDF.

Dans un premier temps, EDF transférera, avant la fin de l’année 2016, la totalité des titres de RTE à la nouvelle coentreprise, celle-ci finançant en partie l’opération par endettement externe.

EDF cédera ensuite à la Caisse des Dépôts et à CNP Assurances 49,9% du capital de cette coentreprise, la réalisation de cette seconde étape étant prévue pour le premier semestre de l’année 2017 après approbation des autorités compétentes en matière de contrôle des concentrations.