Nexans EDM 26 01 016

 

France – Mardi 26/01/2016 – Portail energiesdelamer.eu. Résultats 2015 : Pré-annonce de Nexans, en préalable à la publication de ses résultats 2015 prévue le 18 février 2016: Dette nette de clôture et dépréciations d’actifs pour l’exercice 2015 / Net debt and asset impairments for 2015

  • La dette nette consolidée de clôture au 31 décembre 2015, s’inscrira à un niveau proche de 200 millions d’euros, reflétant une réduction de l’ordre de 250 millions d’euros sur un an, après des décaissements de restructuration d’environ 100 millions d’euros.
     
  • Le Groupe enregistrera des dépréciations d’actifs de l’ordre de 150 millions d’euros (dont environ les deux tiers de goodwill et d’actifs incorporels et un tiers d’actifs corporels et d’impôts différés actifs), faisant notamment suite à la nouvelle baisse des prix des matières premières (en particulier pétrolières et minières) au second semestre 2015. Cette charge, non cash, impactera dans ces mêmes proportions le résultat net consolidé du Groupe.

Points de repère

24/03/2015 – Nexans remporte le contrat de câble de haute tension du projet Stevin en Belgique ICI 

Chiffres clés 2013 – 2014 ICI

Le 16 octobre 2015 lors de la présentation des informations financières du 3è trimestre 2015, Nexans avait fait remarquer, qu’outre les facteurs de risques, les principales incertitudes pour le second semestre 2015 concernaient notamment :

  1. l’environnement économique en Europe où les perspectives restent incertaines en dépit de taux d’intérêt faibles et d’un cours du pétrole bas ;
  2. les développements économiques en Grèce et leurs conséquences sur les opérations du Groupe dans ce pays ;
  3. la forte volatilité des devises et des cours des matières premières qui pourrait impacter les résultats du semestre ;
  4. l’environnement économique et politique de certains pays émergents où Nexans réalise des ventes et en particulier du Liban, de la Libye, et de la Russie ;
  5. en Australie, l’environnement de marché, en particulier la demande dans les segments miniers et d’infrastructures, pourrait rester déprimée, et la montée en puissance de la substitution prévue des importations de produits en provenance de Chine qui ne sont plus fabriqués localement suite à la fermeture de l’usine de Tottenham, pourrait continuer à occasionner des retards résultant par exemple des cycles de qualification de la clientèle et des périodes d’offres ;
  6. en Chine, le temps nécessaire au développement des marchés finaux pour certains produits et l’optimisation des canaux de distribution pourrait être plus long que celui prévu initialement ;
  7. au Brésil, les difficultés relatives à l’économie en général, au segment Oil and Gas en particulier, et aux risques de liquidité et de crédit des clients pourraient perdurer ;
  8. l’augmentation continue des risques de crédit, dont certains ne peuvent être totalement ou partiellement assurés, en particulier en Afrique du Nord, en Europe du Sud, en Chine et en Russie ;
  9. la demande générée par le secteur Oil and Gas liée au cours du pétrole (notamment aux Etats-Unis), qui pourrait encore entraîner une baisse supplémentaire des investissements des acteurs du secteur, au-delà des réductions déjà annoncées.

 

 

 

Press release : Net debt and asset impairments for 2015

 

 

Paris, January 26, 2016

 

Nexans announces, prior to the publication of its 2015 full year results on February 18th, 2016, that :

  • Its net consolidated debt shall at 2015 year end be close to 200 million euros, reflecting a decrease of approximately 250 million euros over one year, after approximately 100 million euros of cash out for restructuring.
     
  • The Group shall record asset impairments of approximately 150 million euros 
    (of which roughly two thirds of goodwill and intangible assets and one third of tangible and deferred tax assets), following amongst other factors the new drop of the prices of commodities (in particular Oil & Gas and mining) over the second semester 2015. This non cash charge shall impact in similar proportions the net consolidated result of the Company.