copyright STX 
 

Nantes – France – Energies de la mer – Vendredi 27/06/2014 par BB

STX France lance la construction de son unité de production destinée aux énergies marines renouvelables (EMR)

Le co-financement de la Région des Pays de la Loire, de la Carène (Communauté d’agglomération de la région nazairienne) et de la Caisse des Dépôts, a permis à STX France de réunir les financements nécessaires au lancement d’une première phase de construction d’unités de production qui seront opérationnelles au printemps 2015.
 
 
Avec un carnet de commandes navires d’une profondeur de 5 ans qui charge ses ateliers de construction navale, l’entreprise a pris la décision de se doter d’une unité dédiée à la fabrication de structures pour les EMR. 
Il convient de voir cette construction comme un premier pas pour être en mesure de répondre aux différents cahiers des charges français des développeurs EDF EN, GDF-Suez, Iberdrola, Eole Res, … et les industriels comme Alstom ou Areva pour les Parcs situés en Bretagne, les Pays de la Loire, en Basse-Normandie et Haute-Normandie. 

C’est sans doute, la marche tant attendue par les équipes de Laurent Castaing de STX qui se met en place pour toute la chaîne de valeurs.

Par exemple, si les solutions proposaient pour les fondations par Ailes Marines sont acceptées pour le parc de Saint Brieuc par les comités des pêches bretons, il faudra aller très vite. 

 » L’investissement décidé, d’un montant d’environ 20 M€, permettra de construire 3 premières unités de production de fondations de type « jacket », de pièces de transition et de sous-stations électriques :
•       Un bâtiment d’assemblage de sous-ensembles « plans » (90m x 35x 16m) équipé de 2 moyens de levage de 60 tonnes
•       Une aire de pré-montage de 6000 m2
•       Une alvéole de peinture de très grand volume (50m x 35m x 25m)

Grâce à ces ateliers ultra-modernes qui déploieront des moyens et des méthodes de production de pointe alliant numérique, automatisation et standardisation, c’est une usine du futur qui voit le jour. Elle sera construite par SNS Lavalin SAS basée à Nantes
 
Cet équipement s’appuie sur le savoir-faire de STX en matière de grandes structures métalliques marines. Le communiqué précise également que son efficacité sera l’un des leviers qui permettra à STX France de contribuer à la réduction des coûts des énergies marines ».

« Cette décision d’investissement est une première étape décisive pour le développement de STX sur de nouveaux marchés. Elle témoigne de notre conviction que les énergies marines renouvelables constituent un marché à fort potentiel en Europe et sur lequel STX France sera un acteur industriel de référence. Maîtriser conception et construction sur une même unité de lieu est un des facteurs-clés de nos succès futurs », a déclaré Laurent Castaing Directeur Général de STX France.

 

Daily News N°662- vendredi 27/06/2014 – mer-veille.com 

Après des années et même des siècles d’insouciance et de mauvaise conduite à l’égard des océans, les différentes autorités mondiales sont en alerte sur le danger de pollution et l’appauvrissement de la mer. De nombreuses voix s’élèvent et tirent la sonnette d’alarme. Après les préoccupations de l’ONU et avant les grands rendez-vous de l’année à venir, une institution privée s’y intéresse. Isabelle de Broglie fait un Focus sur le rapport de la Commission Ocean Mondial  « Du déclin à la restauration – Un plan de sauvetage pour l’océan mondial ».