Amoco Cadiz – Cedre  copyright J. Lefèvre            
Brest – France (U.E) Dimanche 17/03/2013 energiesdelamer.blogspot.com par BB
 
L’Amoco* Cadiz, un pétrolier super tanker, s’échoue le 16 mars à 22h à la suite d’une avarie de barre. Le Capitaine tente de contacter la maison mère et de négocier avec le remorqueur le plus proche. Il est chargé de 227 000 tonnes de pétrole brut. 

Il est à 8h au large et navigue vers Rotterdam. A 9h45, le pétrolier tombe en avarie de gouvernail au large d’Ouessant. A 11h05 le super tanker prend contact avec Radio Conquet. A 11h20 le capitaine demande l’assistance d’un remorqueur. …. 12h, le Pacific est à 6 milles du pétrolier. 14h, le remorquage commence mais à 16h15 la chaîne du remorqueur du Pacific casse.
Le capitaine du pétrolier décide de mettre les machines en arrière pour s’éloigner de la côte, malgré son avarie de gouvernail. Le vent est d’ouest force 8 avec des rafales à 9-10, donc un vent de plus de 75 à 102 km/ h soit 41 à 55 noeuds**.  La mer est formée avec des creux de 8 mètres…. (Wikipédia et le site web des étudiants de Sciences Po ICI). Le naufrage de l’Amoco Cadiz provoque une marée noire polluant 360 Km de littoral entre Brest et Saint-Brieuc. Elle est considérée encore aujourd’hui comme l’une des pires catastrophes écologiques de l’histoire. L’Amoco Cadiz mesurait 334 m. Il avait été construit à Cadix au chantier naval Astilleros Espanoles en 1974. Il était immatriculé au Libéria et affrété par Amoco.

C’est à la suite de cet accident que le Centre de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (Cedre) est créé le 12 octobre 1988 à Brest. Il est aujourd’hui dirigé par Gilbert Le Lann et présidé par François Cuillandre Président de BMO et maire de Brest.

L’association Mor Glaz, (ICI)  présidée par Jean-Paul Hellequin, ancien secrétaire du comité d’entreprise des Abeilles International*** – groupe Bourbon – demande un remorqueur dans le Golfe de Gascogne afin de pallier au départ de celui qui était positionné en alerte à La Pallice depuis 2006. Le communiqué de l’association MOR GLAZ, mentionne que cette demande est soutenue par plusieurs élus du littoral  y compris Jean-Yves LE DRIAN lorsqu’il était Président de la Région Bretagne. Voir les images sur You Tube de Thalassa France 3 – Abeille Bourbon

En 2008, des experts du BRGM font une nouvelle mission en août sur les sites  «avant les grandes marées» explique à l’époque le président Philippe Vesseron. Le bureau a pour seconde mission de reprendre le recensement et, avec l’aide des archives du procès de l’Amoco, d’inscrire les lieux dans «Basias» ou «Basol», les deux grands répertoires qui sont la mémoire française des sites industriels ou ayant connu des pollutions. L’association Robin des Bois reste toujours vigilante, et pour l’Erika la carthographie des déchets seraient bien identifiée.

C’est à la suite du naufrage de l’Erika en 1999, que le comité scientifique des entretiens Science et Ethique qui se déroulent tous les ans à Brest, composé notamment des Professeurs Lucien Laubier et Michel Glémarec, tous les deux experts pour le procès de l’Amoco Cadix) réoriente la conférence annuelle sur les milieux marins. En 2000, se tient « Vagues de pollution » à Brest (ICI)
A partir de 2007, les entretiens sont consacrés aux avancées scientifiques et technologiques des énergies renouvelables de la mer. 

Depuis 2012, un nouveau programme est mis en place pour permettre les rencontres entre les scientifiques, les élus et les acteurs des énergies de la mer de chaque côté de la Manche. Les entretiens présidés par le Professeur Michel Ricard ont le soutien de la Ville de Brest, de BMO, du Conseil général du Finistère, du Conseil régional de Basse Normandie, de la Préfecture maritime, du Conseil régional de Bretagne, de l’UBO ….  (ICI).  Pour conserver la mémoire de l’évolution des énergies renouvelables de la mer, les conférences des entretiens sont filmées par la « Web TV Energies de la mer » et sont en ligne sur Canal C2, tandis que les « webtrotteurs », lycéens et collégiens de Brest avec l’aide de leurs enseignants de Vauban et Kérichen, réalisent des reportages et des interviews.

A signaler
Réunion du mercredi 28 mars à la Direction de l’eau et de la biodiversité / Sous-direction du Littoral et les Milieux Marins, ministère de l’écologie, du Développement durable et de l’énergie – Grande Arche Paris La Défense. programme

Le film de René Vautier qui est projeté aujourd’hui en présence du Professeur Michel Glémarec.

Le livre d’Alphonse Arzel maire de Ploudalmézeau dont dépend la commune de Portsall.

Archives

Sémaphore de la Pointe Saint Mathieu

Voir ou revoir le JT du 20h le 17 mars 1978 présenté par Roger Gicquel, images d’Alain Dachy, reportage de Robert Werner – Archives Images INA (Institut national de l’Audiovisuel) reportage du Le Télégramme paru le 15 mars 2013 ICI
Les 20 ans de l’Amoco Cadiz – Cedre Michel Girin et Georges Peigué : ICI
Les 30 ans du Cedre : ICI
Webtrotteurs interviews des intervenants depuis 2007 : oct. 2010 , 16 et 17 oct. 2009, oct. 2008, , oct. 2007
Bibliographie : Voir les éditions Quae

* Aujourd’hui Amoco Corporation, dont le nom était originellement Standard Oil Company (Indiana – créée en 1889) a été acquise en 1998 par BP (Bristish Petroleum). 
** Vitesse du vent : Météo France
** Dès septembre 1979, les trois Préfectures Maritimes furent dotées d’un remorqueur de haute mer plus puissant pour Cherbourg et Brest respectivement « ABEILLE LANGUEDOC » et « ABEILLE FLANDRE »  et à Toulon « ABEILLE PROVENCE » ou « ABEILLE NORMANDIE » et vu le renforcement des Centres Régionaux opérationnels de surveillance et de sécurité de la navigation.
Les sémaphores qui permettent de surveiller le littoral sont maintenant équipés de radar voir article du 18 février 2013 (ICI).

Cette veille sera complétée le 18 mars avec les liens et des documents liens aux organisations

La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents, veille et informations mises en ligne sur energiesdelamer.blogspot.com ou des publications du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd sans autorisation ni mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) sont strictement interdites et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.