B600 DGA Val de Reuil

Val de Reuil France (U.E) jeudi 18/10/2012 par Brigitte Bornemann

Un nouveau challenge
Mettre au service du civil des compétences et des moyens du centre d’essais de DGA Techniques hydrodynamiques va dans le sens de l’histoire économique, scientifique et technologique. 

Des moyens exceptionnels placent le centre parmi ceux les mieux dotés en Europe et dans le monde.

DGA Techniques hydrodynamiques a organisé une Journée Grand Ouest le 17 octobre dans son centre du Val de Reuil*.
Objectif : mieux faire connaître des travaux menés dans le domaine des EMR. Deux de leurs clients étaient venus témoigner sur les collaborations menées avec le centre, Paul Guinard pour MEGAWATFORCE – une hydrolienne double turbine très performante – et François Allais président du Chantiers  pour Navalis – un catamaran de service pour le transport des équipes de maintenance .
La présentation a permis de découvrir les domaines de compétences et les moyens d’essais de DGA Techniques hydrodynamiques et la simulation numérique pour les calculs d’écoulement, cavitation… notamment pour la filière des EMR et les navires de services.

Les compétences
Les recherches et les études menées concernent l’optimisation des caractéristiques nautiques de vitesse, de résistance à l’avancement, de stabilité et de tenue à la mer, la définition et la validation des performances de manoeuvrabilité des sous-marins – dans les trois dimensions – et des bâtiments de surface, la conception de nouveaux propulseurs, la compréhension et la limitation des phénomènes de cavitation, de bruit, de vibrations et autres types d’engins tels que les hydroliennes comme MEGAWATFORCE (Guinard Energies SA porteur du projet**), ou des navires civils comme des paquebots conçus par STX ou NAVALIS (Chantiers Navals Allais – MSI Solutions, porteur du projet**).

La visite
L’équipe technique et commerciale avait  l’envie de faire partager les études et recherches qu’ils mènent avec leurs clients présents.
Les équipements visités sont spectaculaires.
. Le grand tunnel hydrodynamique (GHT) dont les performances acoustiques sont parmi les meilleurs du monde
. Le bassin de traction B600 mis en service en 2001
. La cuve à houle Roger Brard .

Reprenons un à un les caractéristiques des outils :

Le GHT Grand tunnel hydrodynamique unique en Europe (ICI).
Une soufflerie hydrodynamique pressurisable et dépressurisable contenant environ 3600 m3 d’eau déminéralisée. Deux veines d’essais dont les vitesses permettent de simuler des phénomènes de cavitation sur des corps hydrodynamiques allant à 100 noeuds.
Le petit tunnel hydrodynamique (PTH) permet de mesurer les caractéristiques propulsives des hélices et d’optimiser des foils. C’est un moyen d’essais de type tunnel de cavitation, qui peut fonctionner à surface libre ou en veine fermée.
Partenaires et principaux clients : DCNS, ECN, STX, Guinard Energies.
Programmes : Barracuda, prévus pour 2018 ou la FREMM, dont Patrick Boissier Président de DCNS a mis à flot la frégate Normandie voir photo DCNS (la troisième des douze FREMM) en présence de Jean-Yves Le Drian Ministre de la défense et Pierre Moscovici, ministre de l’économie et des finances.

Ci-après des calculs menés pour MEGAWATFORCE  depuis 2007

SIMPLE TUYERE : Champ de vitesse adimensionnelle (vitesse divisée par la vitesse du courant ==>> U/Ucourant) sur une vue en coupe de l’hydrolienne « Guinard energies- Mega ». Ces résultats sont issus de l’étude CFD (computational fluid dynamics) de dimensionnement de la tuyère). On observe une vitesse fluide au niveau du rotor de l’ordre de 130% de la vitesse du courant.
Vue 3D MWatForce électrique : Aperçu de l’hydrolienne « Guinard energies » avec son embase de fixation. Les hydroliennes étant montées par couple sur leur pivot
Isosurface de la norme de la vitesse colorée par les contours du champ de pression sur l’hydrolienne. Ce résultat est issu de l’étude CFD du comportement sous houle+courant de l’hydrolienne en modèle libre (rotation autour de son pivot). L’hydrolienne est positionnée à l’immersion et à la distance du fond tel que prévu lors d’une implantation en zone de type « raz blanchard ».


La Cuve à houle Roger Brard. (ancien bassin des carènes)
Etude expérimentale des performances hydrodynamiques de navires de surface et de sous-marins à vitesse nulle ou très faible
Simulation des mouvements sur houle des bâtiments ou des structures marines (hydroliennes, éoliennes….
On peut générer une houle oblique, régulière et irrégulière dans toutes les hauteurs d’eau et créer un ajustement vertical de la position du batteur après avoir réglé la hauteur d’eau.
Dimension 23m X 10m X 2,7m
Les bassins à houle de l’Ecole Centrale de Nantes, Ifremer Brest ou Ifremer Boulogne sur Mer et First à Fos ont des caractéristiques pratiquement similaires (nous y reviendrons prochainement).

Pour l’anedocte, Jacques Perrin avait fait appel au Centre pour concevoir et évaluer le « poisson » Jonas, équipé d’une caméra qui a filmé au plus près les créatures marines en déplacement près de la surface dans le film Océans.

Le B600
C’est un bassin rectiligne de 600 m de longueur (545 m utile) sur 15 m de largeur et 7 m de profondeur.
Le « B600 » possède des capacités uniques en Europe : simulation de mer extrême à l’échelle du modèle (houle régulière de 1 m crête à creux), plate forme de traction à grande vitesse pour de grandes maquettes (12m/s) et présente également l’avantage compte tenu de sa longueur de pouvoir établir des moyennes.

Ses trois atouts sont :
Les essais sur maquettes de grande taille jusqu’à 15m.

DCNS – FREMM Normandie mis à flots le 18 oct. 2012

La simulation de vitesses élevées jusqu’à 70 noeuds.
La simulation d’états de mers extrêmes, modèle de houle irrégulière, type mer fermée ou type océanique, ainsi que des vagues « limite déferlante ».

A la veille d’Euronaval qui se tient du 22 au 26 octobre au Bourget, le centre a démontré que la recherche est une des clés de l’innovation et que les collaborations qui s’installent dans la durée avec des entreprises civiles sont sources de profit.

Contacts : 
Chantal Rigoux – Chef de Projets
Romain Luquet – Ingénieur Projets Hydrodynamique navals
Communication : Florence Schmitt et Eric Rulof

* Le centre a été transféré de Balard début des années 1990.
Val de Reuil est l’une des 9 villes nommées nouvelles créées par la loi du 10 juillet 1970 et créée en 1981.
La ville est située dans l’Eure (région Haute-Normandie). Son maire a su attirer de nombreuses entreprises spécialisées dans l’industrie pharmaceutique, la logistique, le bâtiment, l’hébergement Web et l’industrie de l’armement : Cassidian (anciennement EADS Defence et Security et DGA Techniques hydrodynamiques.

** les projets ont été labellisés par le pôle mer Bretagne. Navalis a répondu à l’AMI clôt le 11 janvier 2012 sur l’AMI Navires du futur.

Pour accéder directement aux portails français, anglais et espagnol, trois fenêtres ont été créées pour que vous puissiez retrouver les alertes des Daily News, abonnez-vous (ICI)

Daily News n° 194 – Storage in the U.K
Daily News n° 262 – Le stockage des EMR – Un fort potentiel pour le stockage de l’électricité de la production d’énergies renouvelables marines en Europe

La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.