Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

L’Ifremer et Kinéis lancent un appel à manifestation d’intérêt pour booster le développement des services marins et maritimes utilisant l’internet des objets via une constellation de nano satellites

mai 14 / 8 h 00 min - 14 h 00 min

Projection de la constellation de nanosatellites de Kinéis © Kinéis

Une révolution en matière d’observation, de surveillance et de services marins et maritimes est en marche. Elle repose sur une technologie émergente, l’internet des objets (IoT – Internet of Things), développée par Kinéis dont l’Ifremer est actionnaire. A travers cet appel à manifestation d’intérêt lancé en concertation avec les Pôles Mer Méditerranée et Bretagne-Atlantique, l’Ifremer souhaite accélérer le développement de nouveaux produits et services utilisant l’IoT de Kinéis au service de l’économie bleue, des usages, de la connaissance et de la protection des océans.

Dans le cadre de sa politique de recherche, de partenariat et de transfert pour l’innovation en soutien à l’économie bleue, et un an après son entrée au capital de Kinéis, l’Ifremer lance cet appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour contribuer au développement de l’internet des objets marins. Cet AMI s’inscrit dans le plan d’investissement scientifique exceptionnel de l’Institut.

Opérateur de la connectivité sur toute la surface du globe, Kinéis déploiera à l’horizon 2023 la première constellation de 25 nano satellites dédiée à l’internet des objets (IoT), et ouvrira ainsi de nouvelles perspectives pour répondre aux grands enjeux de transformation numérique dans les domaines marins et maritimes. L’internet des objets permet en effet de connecter des objets entre eux : ils peuvent alors communiquer, réagir les uns par rapport aux autres et être suivis ou pilotés à distance depuis un ordinateur ou un smartphone.

Dans ce contexte, l’Ifremer veut susciter et soutenir des partenariats entre ses équipes scientifiques et des acteurs économiques pour créer des produits et services innovants utilisant l’IoT de Kinéis. Les applications attendues sont variées, liées à tous les domaines d’observation, de surveillance et d’usage durable des océans : suivi de la biodiversité, des ressources halieutiques ou des engins de pêche, connectivité des infrastructures et des équipements en mer (bouée, flotteurs, profileurs, engins autonomes, observatoires, embarcations…), sécurité des installations et des personnes, maintenance et supervision depuis la terre…

A la clé pour chaque projet sélectionné : un contrat de partenariat sur la base d’un soutien maximal de 100k€ par acteur individuel et de 150k€ par consortium complété par les contributions des équipes de l’Ifremer impliquées, par la mise à disposition de kits de développement et par un support technique de Kinéis.

Répondre à l’appel à manifestation d’intérêt

 

POINTS DE REPÈRE

Un peu d’histoire : du système Argos à l’Internet des Objets (IoT)

Dans les années 1980, la société CLS et le CNES ont inventé l’Internet des objets (IoT) spatial avec le système Argos. CLS était ainsi en mesure de localiser et de connecter des objets par satellites bien avant l’avènement du GPS et de Galileo.

L’Ifremer a accompagné le développement de la société CLS pendant plus de 30 ans dans son usage du spatial au service de la planète. Début 2020, après plusieurs années de croissance et de développement, l’actionnariat de CLS — dont l’Ifremer détenait 14 % aux côtés d’Ardian (32 %) et du CNES (54 %) — a évolué. L’Ifremer a ainsi cédé ses parts à CNP et a investi dans la société Kinéis, nouvel opérateur de connectivité globale.

A travers sa contribution à Kinéis, l’Ifremer participera au déploiement à l’horizon 2023 de la première constellation de nanosatellites dédiée à l’internet des objets. En complémentarité du service délivré depuis plus de 40 ans par le système Argos aux communautés scientifiques et environnementales, ce nouveau système à la pointe de la connectivité spatiale contribuera à mieux connaitre l’océan, à protéger sa biodiversité et ses écosystèmes, à gérer durablement ses ressources et ses usages.

Au-delà de son entrée au capital de Kinéis en 2020, l’Ifremer souhaite développer des applications de référence utilisant les technologies proposées par Kinéis dans le domaine de l’IoT marin. C’est toute l’ambition du présent appel à manifestation d’intérêt (AMI) que l’institut lance aujourd’hui dans le cadre de son plan d’investissement scientifique exceptionnel et de sa politique de partenariat et de transfert pour l’innovation.


Ne copiez pas l’article, copiez le lien, vous protégez ainsi les droits d’auteur de notre équipe rédactionnelle.


Publicités Google :

Détails

Date :
mai 14
Heure :
8 h 00 min - 14 h 00 min
Catégorie d’évènement:
Étiquettes évènement :
, , ,
Voir le site évènement

Organisateurs

Pôle Mer Méditerranée
Pôle Mer Bretagne Atlantique
ifremer

Lieu

en ligne