Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Journées de l’ANEL 2021 à Pornic 7-8/10

7 octobre 2021 - 8 octobre 2021

Tous les ans, les Journées d’Études de l’Association des Élus du Littoral (Anel) réunissent les principaux acteurs parlementaires, industriels, économistes, institutionnels, responsables de ports … autour d’une thématique d’actualités. Cette année, c’est à l’invitation du maire de Pornic Jean-Michel Brard et de son conseil municipal que les Journées de l’ANEL se tiennent les jeudi 7 et vendredi 8 octobre 2021 à Pornic. L’ANEL est présidée par Jean-François Raffin, Sénateur du Pas-de-Calais.

Les JNE se déroulent à la suite de l’Assemblée générale statutaire de renouvellement des instances qui se tient le 6 octobre.

Je découvre le programme je m’inscris Je participe aux ateliers

La déléguée générale est Anne-Sophie Leclère

Atelier 3

Énergies marines renouvelables, état de l’art et perspectives

Animation par Christophe Le Visage, expert LittOcéan,

avec Brigitte Bornemann, directrice des publications, MerVeille Énergie – energiesdelamer.eu

et Xavier Lafon, conseiller référendaire à la Cour des Comptes

La France s’est dotée d’une Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) particulièrement volontariste en matière de développement des énergies renouvelables. L’exercice de prospective « Futurs énergétiques 2050 » réalisé par RTE présente différents scenarii, faisant tous place à ne part de développement des énergies en mer. Aujourd’hui, différentes technologies peuvent être mobilisées mais leur maturité est diverse. Quelles sont les perspectives, à court, moyen et long terme ? Parallèlement, le déploiement de premiers projets d’éolien en mer et les débats publics qui s’organisent mettent en évidence des enjeux de concertation locale cruciaux pour permettre l’acceptabilité par la population. Technologies, droit, fiscalité, gouvernance autour des énergies en mer…autant de nouveaux sujets à maîtriser par les élus du littoral pour pouvoir prendre part activement à ces processus de consultation présidant aux décisions publiques qui impacteront leurs territoires.

 

Intervenants :

Claire Hugues, vice-présidente du Conseil régional des Pays de la Loire, 1ère adjointe au maire de Pornic

Robert Crauste, maire du Grau-du-Roi, président de la communauté de communes Terre de Camargue, conseiller départemental du Gard

Dominique Godefroy, vice-président de la communauté d’agglomération du Boulonnais, président du parc naturel marin des Estuaires picards et de la Mer d’Opale, président de Nausicaa

Antoine Pichon, maire de Quistinic, conseiller-délégué de Lorient Agglomération, membre du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD)

Régis Boigegrain, directeur des affaires maritimes de Réseau de Transport d’Électricité (RTE)

Luc Picot, secrétaire général représentant Francis Beaucire, président de la Commission Particulière du Débat Public Nouvelle Aquitaine

Etienne Ballan, président de la Commission Particulière du Débat Public de Méditerranée

Martine Bartolomei, membre de la Commission Particulière du Débat Public Méditerranée

Sophie Mourlon ou son représentant, directrice de l’Énergie, Ministère de la Transition écologique

Atelier 1

Tourisme durable, vers un changement de modèle ?
Animation par Frédérick Herpers, expert LittOcéan
La crise sanitaire est venue interroger en 2020 le modèle de tourisme littoral en France et a impacté l’économie locale, fragilisant par ricochet les budgets des  collectivités. L’été 2021 viendra conforter certaines tendances : perte du tourisme international, sur-fréquentation des espaces naturels, problèmes de mobilités,  évolution des pratiques, nouveaux conflits d’usage…Les situations sont contrastées entre les différentes façades de métropole et d’Outremer.
S’agit-il des signaux émergents d’un modèle en cours d’évolution ? Comment saisir les opportunités pour le rendre plus durable ? Quelles sont les attentes qui  s’expriment ? Quel rôle les collectivités peuvent-elles jouer pour concilier tous les enjeux environnementaux, sociaux et économiques que comporte une telle  mutation ?

Intervenants :

Camille Pelage, vice-président du Conseil régional de Guadeloupe, président de l’Agence des 50 pas géométriques de Guadeloupe
Stephan Rossignol, maire de la Grande Motte, président de l’agglomération Pays de l’Or, conseiller régional d’Occitanie
Michel Py, maire de Leucate, vice-président du Grand Narbonne, conseiller régional d’Occitanie, inspecteur général de l’administration du développement durable au Ministère de la Transition écologique
Michel Frugier, adjoint au maire d’Aix-les-Bains, président de France Stations Nautiques
Gérard Ruiz, administrateur de l’ANEL, ancien inspecteur général de l’Équipement, administrateur des Acteurs du Tourisme Durable
Guy Martin, directeur de cabinet du maire de Ramatuelle
Nicolas Dayot, président de la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air, président de la commission tourisme durable du Comité de Filière Tourisme
Géraldine Leduc, directrice générale de l’Association nationale des Élus des Territoires Touristiques
Vincent Herbert, professeur à l’Université du Littoral Côte d’Opale
Michel Peltier, délégué Mer et Littoral de l’Office français de la Biodiversité (OFB)
Awa Ndiaye, Cheffe de projet Lab des Territoires au Département de la Transformation Numérique, Banque des Territoires

Atelier 2

Changement climatique : Recul du trait de côte, fragilité de la ressource en eau, entre alertes globales et actions locales
Animation par Yves Henocque, expert LittOcéan
Les effets du changement climatique se ressentent déjà et les territoires littoraux y seront particulièrement sensibles : effets des canicules, montée permanente du  niveau des eaux aggravant l’érosion littorale et entraînant le déplacement du biseau salé, menaces sur les plages, aggravation des tempêtes et submersions marines, risques climatiques accrus en Outre-mer, etc.
Après les mesures d’atténuation, les politiques publiques se saisissent désormais de la nécessaire adaptation aux effets du changement climatique. Les élus des  collectivités littorales sont en première ligne pour mobiliser les énergies et innover au niveau local : gestion du recul du trait de côte, préservation de la ressource en eau, mise en place d’une économie circulaire…
Cet atelier permettra d’appréhender les enjeux et de partager les retours d’expériences entre collectivités des différentes façades et bassins ultra-marins qui  s’adaptent déjà au littoral de demain.

Intervenants :

Marie-Laure Phinera-Horth, sénatrice de la Guyane
Yannick Haury, député de Loire-Atlantique
Maina Sage, députée de la Polynésie française
Laurent Peyrondet, maire de Lacanau, vice-président de la communauté de communes Médoc Atlantique
Nicolas Chenechaud, adjoint au maire des Sables d’Olonne, conseiller départemental de la Vendée et Jérôme Bortoli, DGS de Vendée-Eau, avec le partenaire VEOLIA
Stéphanie Dupuy-Lyon ou son représentant, directrice générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN), Ministère de la Transition écologique
Catherine Meur-Ferec, professeure de géographie littorale à l’université de Bretagne Occidentale
Jean-Marc Mompelat, directeur des actions territoriales délégué à l’Outre-mer, Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM)
Stéphanie Bidault, directrice du Centre européen de Prévention du Risque d’Inondation (CEPRI)
Amélie Roche, directrice de projets Gestion des territoires littoraux et Hélène Bonnefoy, CEREMA
Christophe Hourcau, Wave Bumper

Atelier 4

Prospective Littoral 2050, économie littorale
Animation par Catherine Bersani, administratrice de l’ANEL et Stéphane Cordobes, conseiller-expert à l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT)
Le littoral français a été marqué par les politiques nationales d’aménagement d’après-guerre, donnant naissance aux grandes stations touristiques de Méditerranée et du Sud-Atlantique. En 1986, la Loi Littoral est venue définir un autre modèle de mise en valeur des littoraux, garant d’un nouvel équilibre recherché entre les politiques d’aménagement et de préservation de ces espaces fragiles et riches de potentialités. 35 ans et plusieurs lois de décentralisation après, dans un contexte de changement climatique mais aussi d’évolutions à l’oeuvre (en termes d’usages de la mer et des littoraux, d’économie bleue, d’attentes sociétales, de fiscalité locale…), les élus débattront de l’avenir à long terme des littoraux de métropole et d’Outremer et de leurs économies. En partant de scenarii contrastés, il s’agira  d’identifier les leviers d’action dont disposent les élus du littoral afin de partager leurs ambitions pour l’avenir et agir concrètement, à court, moyen et long terme.

Intervenants :

Teva Rohfritsch, sénateur de la Polynésie française
Pierre Vogt, conseiller régional de Normandie, président de la commission permanente du conseil maritime de façade Manche Est Mer du Nord
Stéphane Haussoulier, président du Conseil départemental de la Somme, président du syndicat mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard
Jean-Luc Séchet, vice-président agriculture, mer et littoral, voies navigables et ports du Conseil départemental de Loire-Atlantique
Madi Madi Souf, maire de Pamandzi, président de l’Association des maires de Mayotte
Yannick Moreau, maire des Sables d’Olonne, président de la communauté d’agglomération des Sables d’Olonne
Gérard Romiti, président du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins
Eric Banel, directeur des pêches maritimes et de l’aquaculture, Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
Denis Lacroix, délégué à la prospective à la direction générale de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER)
Patrick Bazin, responsable du département de la gestion patrimoniale, Conservatoire du Littoral
Amandine Rouveyrol, secrétaire générale des CESER de l’Atlantique
Bertrand Pons, directeur Pôle Mer & Milieux Aquatiques, SUEZ
Charlotte Michel, ingénieure conseil chez Usages et Territoires

POINTS DE REPÈRE

16/10/2020 – Les Journées de l’ANEL avaient organisé en 2020, un atelier sur le développement des énergies de la mer.

Les Journées de l’ANEL, et le Brexit

14/10/2020 – Les journées de l’ANEL jouent « La transformation » –  C’est sur le thème « Une crise majeure : quelle résilience pour les littoraux ? » que se tiendront les JNE, les jeudi 15 et vendredi 16 octobre 2020 à Saint-Valery-sur-Somme. Cette commune, dont le maire est Stéphane Haussoulier, est située dans le périmètre classé Grand Site de France de la Baie de Somme.



Publicités Google :

Détails

Début :
7 octobre 2021
Fin :
8 octobre 2021
Catégories d’évènement:
,
Étiquettes évènement :
, , , , , ,

Organisateur

Anel
E-mail :
anel-secretariat@anel.asso.fr

Lieu

Pornic
Pornic, France + Google Map
Téléphone :
33 (0)1 44 11 11 70
Voir Lieu site web